MVP Race Vol. 4 : LeBron ne s’avoue pas vaincu !

MVP Race Vol. 4 : LeBron ne s’avoue pas vaincu !

A moins de 20 matches de la fin, le volume 4 de notre MVP Race relate la montée en puissance de LeBron James et le suspense finalement intact.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Préc.1 / 5Suiv.

Il reste un peu moins de 20 matches à disputer pour la plupart des équipes en NBA. Le quatrième volume de la MVP Race reflète notre point de vue sur les positions juste avant le sprint final. Le prochain volume sera la photographie définitive de ce qui s'est déroulé cette saison dans la ligue. C'est parti !

Mentions honorables pour le MVP (dans le désordre)

Luka Doncic (Dallas Mavericks) : 28.5 points, 9.4 rebonds, 8.7 passes.

James Harden (Houston Rockets) : 34.3 points, 7.4 passes, 6.4 rebonds

Kyle Lowry (Toronto Raptors) : 19.7 points, 7.7 passes et 4.8 rebonds - Pascal Siakam (Toronto Raptors) : 23.6 points, 7.5 rebonds, 3.5 passes.

Nikola Jokic (Denver Nuggets) : 20.5 points, 10.2 rebonds et 6.8 passes.

Place au top 5 de ce classement du MVP.

Jayson Tatum NBA

5- Jayson Tatum (Boston Celtics)

Ses stats : 23.4 points, 7.1 rebonds, 3 passes à 44.7% (39.9% à 3 points) 

L'ascension fulgurante de la deuxième partie de saison. On attendait depuis un an et demi que Jayson Tatum retrouve le niveau stratosphérique qu'il avait déployé lors des premiers playoffs de sa carrière, lors de sa saison rookie avec Boston. Tout indiquait alors que les Celtics avaient tiré le gros lot et une superstar en devenir. Depuis, il y avait eu du bon, mais aussi du frustrant. Une question de contexte, sans doute, au sein d'une équipe de Boston qui n'a jamais vraiment réussi à trouver une alchimie sous le leadership de Kyrie Irving. Le déclic est arrivée et Tatum ne semble plus pouvoir faire marche arrière.

Il est LE franchise player dont avaient besoin les Celtics cette saison et sa capacité à produire tous les soirs et particulièrement lors des belles affiches, en est la preuve. Les hommes de Brad Stevens sont à la lutte pour la deuxième place à l'Est et c'est en partie parce qu'au-delà de la belle cohésion du groupe, il y a ce joueur sur lequel se reposer lorsqu'il faut accélérer et tuer une rencontre. Si on a mis Jayson Tatum 5e, c'est aussi parce qu'il a effectué d'importants progrès défensifs depuis le début de la saison, autant en termes d'efforts que de jugement. Le garçon vient tout juste de fêter ses 22 ans. C'est extrêmement effrayant...

Lire la suite
Préc.1 / 5Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest