2 nouvelles franchises sur James Harden ? On a de gros doutes, mais…

2 nouvelles franchises sur James Harden ? On a de gros doutes, mais…

James Harden va-t-il être transféré ? L'histoire NBA a prouvé qu'il fallait se méfier et ne jamais trop vite rejeter une rumeur même absurde.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs

Le dossier James Harden semble stagner ces derniers jours. On sait que le barbu ne veut plus jouer à Houston. On sait que les Rockets ne veulent surtout pas le trader sans une belle contrepartie. Et on sait que les candidats pour récupérer Harden et, surtout, devoir lâcher autant d'assets, ne sont finalement pas si nombreux que ça.

On sait depuis le début de l'histoire que les Brooklyn Nets seraient la destination privilégiée par James Harden. On sait aussi que les 76ers étaient intéressés mais refuseraient de trader Simmons et Embiid, ce qui, évidemment, n'est pas du goût des Texans. On sait aussi que Miami aurait montrer de l'intérêt pour le scoreur prolifique et que Tyler Herro avait été évoqué comme contrepartie. Mais tout cela n'est que rumeurs et rien ne semble vraiment bouger pour le moment.

C'est dans ce contexte de stagnation relative, alors que la saison NBA va débuter dans un peu plus de 24h qu'une nouvelle rumeur a fait surface. Elle vient d'un journaliste d'ESPN pas forcément connu pour son CV d'incider.

Selon John Granato donc (dont l'image de profil twitter ne nous aide pas niveau confiance), deux nouvelles franchises seraient entrées dans la course sur le dossier Harden : Boston et Toronto.

Concernant les Toronto Raptors, Granata, qui cite une de ses sources, évoque la possibilité d'un package autour de Pascal Siakam. Quant à Boston, l'offre tournerait autour de Jaylen Brown. Evidemment, dans les deux cas les franchises seraient obligées d'ajouter d'autres joueurs de compléments ainsi que plusieurs tours de draft pour pouvoir remporter la mise.

Nous sommes très dubitatifs sur cette rumeur (qui sort un peu de nulle part d'ailleurs) car on sait que les deux GM, Masai Ujiri et Danny Ainge, sont très attachés à leurs tours de draft. De même, les deux hommes ont répété à plusieurs reprises que, Pascal Siakam d'un côté et Jaylen Brown de l'autre, étaient des éléments clés sur lesquels ils souhaitaient miser dans le futur. Ces deux hommes seraient intouchables.

La raison du beef Chris Paul – James Harden finalement révélée

Mais il est vrai aussi qu'avec des stratèges comme Danny Ainge et Masai Ujiri nous ne sommes jamais à l'abri d'un retournement de situation et d'une belle surprise, surtout à quelques jours de Noël, et surtout quand il s'agit de récupérer un MVP.

En juillet 2018, alors qu'il était convoité par la moitié des franchises NBA, ce sont bien les Raptors de Ujiri qui ont remporté la mise avec Kawhi Leonard. Masai avait alors envoyé DeMar DeRozan, Danny Green, Jakob Poeltl et un tour de draft à San Antonio. Un an après, les Raptors étaient sacrés champions pour la première fois de leur histoire. Pari réussi.

De son côté, Danny Ainge est patient, il construit ses Celtics à (bons) coups de draft depuis plusieurs années. Mais on le sait aussi être capable de folies pour mettre la main sur un MVP. En 2007, il avait surpris tout le monde en envoyant Al Jefferson, Ryan Gomes, Gerald Green, Theo Ratliff, Sebastian Telfair et 2 first-round picks aux Minnesota Timberwolves pour récupérer Kevin Garnett. Un an après, les Celtics étaient champions NBA. Autre pari gagnant.

Bref, même si cette rumeur semble absurde et infondée au regard des informations dont nous disposons actuellement, l'histoire de la NBA nous a prouvé qu'il fallait souvent s'attendre à tout, même à l'absurde...

Pour Kevin Garnett, la bulle aurait été impossible à son époque : « Nous étions des bonhommes ! »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest