Power Ranking 2025 : A quoi ressemblera la NBA dans cinq ans ?

Power Ranking 2025 : A quoi ressemblera la NBA dans cinq ans ?

Présentation des forces en présence, des superstars et des favoris pour le titre au coup d'envoi de la saison NBA... 2024-2025.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Fiction
Préc.1 / 6Suiv.

Et si, en ces temps difficiles, nous oublions les cinq prochaines années. Une plongée dans le futur, et celui de la NBA, c'est ce que nous vous proposons ici. Imaginer un avenir (meilleur) et la ligue la plus relevée du monde, juste à l'aube de la saison 2024-2025. Pour ceux qui seraient donc passés directement de 2020 à 2025, les Los Angeles Lakers ont fait le doublé en 2021 avant d'être battu par leurs voisins les Los Angeles Clippers en 2022. Giannis Antetokounmpo et les Milwaukee Bucks ont mis la main sur le trophée en 2023. Les Clips sont les champions sortant en 2024. Qui sont les favoris en 2025 ? C'est parti pour le ranking.

30. Washington Wizards

Bradley Beal a fini par craquer. Resté fidèle aux Wizards, l’arrière All-Star s’est envolé pour Los Angeles afin de signer aux Lakers en 2024. La franchise se retrouve désormais sans star. Il y a quelques jeunes intéressants mais ils ne sont pas encore mûrs. Ça va prendre encore un peu de temps.

29. Minnesota Timberwolves

Towns est parti. Russell est parti. Et Anthony Edwards se morfond en attendant de lui aussi quitter la franchise de Minneapolis. Pas sûr que les Wolves reste très longtemps en place.

28. Cleveland Cavaliers

Sexton, Garland, Okoro… c’était beau sur le papier. Sur le terrain, ça n’a pas pris. Mais bon, les Cavaliers viennent de chopper le premier choix de la draft pour la cinquième fois depuis 2003…

27. Orlando Magic

En 2025, le Magic sort d’une saison sans playoffs alors que la franchise floridienne s’invitait fréquemment dans le top-8 de la Conférence Est depuis cinq ans. Evan Fournier est parti jouer le titre ailleurs. Jonathan Isaac est maintenant aux commandes de l’équipe mais il va avoir besoin de soutien.

26. Charlotte Hornets

La rumeur dit que Michael Jordan n’est pas passé loin d’étrangler LaMelo Ball trois ou quatre fois depuis son arrivée en Caroline du Nord. Mais le jeune meneur fantasque s’affirme tout de même comme un joueur très spectaculaire, de plus en plus productif et surtout enfin sérieux.

Lire la suite
Préc.1 / 6Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest