Kevin Durant & James Harden n’ont pas fini de nous faire flipper…

Kevin Durant & James Harden n’ont pas fini de nous faire flipper…

James Harden et Kevin Durant ont à nouveau inscrit chacun 30 points ou plus avec à la clé une victoire des Nets contre les Bucks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Giannis Antetokounmpo était monstrueux. Mais en infériorité numérique. Parce que malgré tout les talents à ses côtés aux Milwaukee Bucks, il luttait contre deux superstars hier soir. Kevin Durant et James Harden.

Ses 34 points n’ont pas suffit. Parce que KD en a planté 30 et le barbu 34. Pour une victoire des Brooklyn Nets (125-123) lors du choc de ce Martin Luther King Day. Une affiche qui a tenu ses promesses. Tout comme le nouveau tandem de luxe des New-yorkais depuis ses débuts.

CQFR : KD et Harden s’éclatent encore, les Lakers craquent contre Golden State

« C’est une super victoire pour nous. C’est notre deuxième match ensemble et nous n’avons toujours pas eu le moindre entraînement », rappelait Harden.

Oui, les Nets sont encore en phase de rodage. Terrifiant, non ? Parce que même sans avoir développé des vrais automatismes, même avec un Durant qui revient après un an et demi d’absence et même avec un Harden hors de forme, même avec un effectif qui dispose encore de trois spots libres et même avec le forfait de Kyrie Irving, Brooklyn vient d’enchaîner deux succès consécutifs.

Avec à chaque fois des cartons de ses deux stars. Un triple-double à 32 pions en ouverture pour l’ancienne diva des Houston Rockets puis un double-double avec 34 unités hier. Un départ historique après un changement d’uniforme.

« C’est ce qu’ils font. Ils se lèvent, se pointent au match et mettent 30 points. Et si vous n’êtes pas agressifs et concentrés, ils en mettent 50 », confiait Antetokounmpo.

Giannis doit d'ailleurs l'avoir un peu mauvaise depuis l'arrivée du barbu à Big Apple. Les Bucks se sont bien renforcés à l'intersaison, mais n'ont pas trouvé LE joueur susceptible de totalement bouleverser la hiérarchie à l'Est. Les Brooklyn Net eux, oui.

Kevin Durant, James Harden et les Nets ont encore de la marge

Malgré ça, les Nets n’ont pas survolé la rencontre. Loin de là. C’est sur un rebond offensif décisif de James Harden, qui a ensuite servi Kevin Durant à trois-points, qu’ils ont repris l’avantage dans les toutes dernières secondes de la partie. Cette équipe gagne mais elle ne domine pas. Ou pas encore. Parce qu’elle dispose d’une marge de manœuvre intéressante.

« On cherche encore des façons de progresser mais ce sont des débuts intéressants », résume KD.

Mais même sans ça, le talent et le vécu des deux bonhommes leur permettent de rapidement trouver leur marque. Ils connaissent le jeu. Ils savent ce qu’ils doivent faire et quand ils doivent le faire.

« Nous étions jeunes à Oklahoma City. Nous sommes des adultes aujourd’hui. On sait ce qu’on veut », précise Harden.

Le titre, sans aucun doute. C’est l’objectif. La ligue est prévenue.

James Harden et les Nets, une première qui donne envie d’y croire

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest