CQFR : KD et Harden s’éclatent encore, les Lakers craquent contre Golden State

CQFR : KD et Harden s’éclatent encore, les Lakers craquent contre Golden State

Voici ce qu'il fallait retenir des matches du MLK Day cete nuit en NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Magic @ Knicks : 84-91
Timberwolves @ Hawks : 97-108
Spurs @ Trail Blazers : 125-104
Suns @ Grizzlies : 104-108
Bucks @ Nets : 123-125
Rockets @ Bulls : 120-125
Pistons @ Heat : 107-113
Warriors @ Lakers : 115-113

KD et Harden matent les Bucks

- On se demandait si ce match entre Brooklyn et Milwaukee serait à la hauteur des attentes du début de saison. Réponse : on prendrait bien une série en 6 ou 7 matches entre ces deux-là au complet ! Il y a eu de l'intensité et du niveau sur le parquet du Barclays Center, pour le deuxième match de James Harden sous ses nouvelles couleurs, mais aussi un peu de dramaturgie sur la fin.

Les deux équipes étaient au coude à coude lorsque James Harden a pris son propre rebond à 40 secondes de la fin après un tir à 3 points manqué. Plutôt que de forcer, le barbu a servi Kevin Durant, qui a fait virer les Nets en tête de deux points. "KD", qui a fini la partir avec 30 points, 9 rebonds et 6 passes, aurait pu s'en vouloir après une perte de balle fâcheuse sur la dernière possession de Brooklyn, mais Khris Middleton a manqué le shoot de la gagne à 3 points au buzzer.

- Harden a encore montré de belles dispositions et une vraie envie de combiner avec KD, ce qui l'a pas empêché de noircir la feuille de stats : 34 points, 12 passes et 6 rebonds à 13/25. Kyrie Irving devrait être de retour pour le prochain match et on a hâte de voir comment tout ça va se goupiller... En tout cas, James va beaucoup, beaucoup mieux et se permet même des petits claques aux fesses des refs, c'est dire !

https://twitter.com/BleacherReport/status/1351360672425152517

Super comeback des Warriors pour taper LeBron et ses Lakers

- La série de victoires des Lakers (5) a pris fin cette nuit. Il faut saluer la combativité des Warriors, qui se sont arrachés pour gommer 14 points de retard dans le 4e quart-temps, mais aussi signaler que les champions en titre ont fait preuve d'un relâchement coupable.

- LeBron James pensait sans doute avoir découragé les Warriors après son panier à 3 points pour passer à 97-83 en début de 4e quart-temps, mais Stephen Curry (26 pts), Kelly Oubre (23 pts, auteur du panier de l'égalisation) et Draymond Green, dont le drive a fait basculer les Dubs en tête, ont orchestré le comeback de Golden State.

- LeBron a eu l'opportunité de frapper au buzzer à 3 points, mais a manqué son shoot.

- joli rendement d'Eric Paschall avec 19 pts à 8/11 en seulement 18 minutes.

- Stephen Curry a sans doute signé le shoot le plus précieux du match, autour de la dernière minute de jeu, avec le swag qu'on lui connaît.

Ja Morant, c'est très clutch

- Les Grizzlies ont joliment fait le dos rond en NBA en l'absence de Ja Morant. Désormais, ils sont prêts à passer à la vitesse supérieure. Pour le deuxième match de son meneur star, Memphis a signé une 5e victoire de suite en dominant Phoenix à domicile.

- En plus de ses 17 points et 10 passes, Morant a été vraiment décisif dans le money time. A une minute de la fin, c'est d'abord lui qui a offert une passe décisive à Grayson Allen à 3 points, pour donner 3 points d'avance aux Grizz. Trente secondes plus tard, Morant est allé lui-même driver pour scorer. Puis, pour plier l'affaire, l'ancien de Murray State a provoqué une faute offensive de Chris Paul dans les ultimes instants. C'est fort et ça vaut bien plus qu'un carton à 40 points en NBA.

Ja Morant, un finish bien clutch pour dominer Chris Paul

Bonne première pour Oladipo malgré la défaite

- Victor Oladipo n'a pas déçu pour sa première avec Houston. Les Rockets ont perdu au finish contre Chicago, notamment à cause d'un panier à 3 points de Lauri Markkanen dans la dernière minute de jeu, mais les Texans et leur nouvelle recrue ont montré de bonnes choses.

- "Dipo" a fini avec 32 points et 9 passes, ses deux meilleurs totaux de la saison, pour épauler le toujours impeccable Christian Wood (30 pts) en l'absence de John Wall.

https://twitter.com/HoustonRockets/status/1351372422348464128

- Une preuve que les Bulls sont dans une dynamique de confiance ? Ce shoot au buzzer du 1er quart-temps de Ryan Arcidiacono.

Miami, de la bouillie en attendant mieux

- Le début de saison du Miami Heat est du genre vilain et poussif. Mais parfois, il faut savoir prendre son mal en patience et accepter les victoires sans éclat. Menés de 19 points contre Detroit, les hommes d'Erik Spoelstra ont renversé la situation pour mettre fin à leur série de trois défaites de suite. Personne ne va fanfaronner du côté de South Beach, où les pépins physiques et le Covid ont fait des dégâts.

- On ne peut pas reprocher à Bam Adebayo de ne pas agir en All-Star. L'intérieur du Heat a fini meilleur marqueur (28 pts), meilleur rebondeur (11 prises) et meilleur passeur (5 assists) de son équipe cette nuit. Il a aussi placer LE contre du match au meilleur moment.

- A noter, le bon match de Kendrick Nunn avec 18 pts, 5 rbds, 3 pds, 1 blk et 2 stls.

- Après un démarrage assez horrible, voilà les Raptors sur une dynamique plus intéressante. Toronto a remporté son troisième match de suite en dominant Dallas cette nuit. On a eu droit à du vintage Kyle Lowry (23 pts, 9 rbds, 7 pds), épaulé par Chris Boucher (21 pts), mais aussi, et presque surtout, par OG Anunoby (13 pts, 11 rbds) a fait passer un sale quart d'heure à Luka Doncic. Le Slovène, qui restait sur un triple-double monstrueux, n'a pu compiler que 15 points et 9 passes en 35 minutes, ce qui est très bien pour le commun des mortels, mais pas forcément pour une superstar de la ligue.

Les Spurs continuent l'opération séduction

- Après deux matches moyens mais indécis, les Blazers et les Spurs nous ont offert une belle rencontre... décidée dès le début du quatrième quart temps. Parce que les Texans ont su accélérer pile au bon moment pour se défaite pour de bons de leurs adversaires du soir. Une victoire qui confirme le début de saison très intéressant des hommes de Gregg Popovich.

- LaMarcus Aldridge (22 pts) s'est régalé devant la défense poreuse d'Enes Kanter. Sans jamais varier son jeu, l'intérieur All-Star a enchaîné les paniers à mi-distance sur pick-and-pop avec les excellents Dejounte Murray (11 pds) et DeMar DeRozan à la baguette (20 pts, 11 pds). Mais la différence est aussi venue du banc de touche, où Patty Mills a marqué et Rudy Gay en a ajouté.

- Patty Mills est un peu plus entré dans l'histoire des San Antonio Spurs cette nuit en passant Manu Ginobili et en devenant le remplaçant ayant réussi le plus de tirs à trois-points de l'histoire de la franchise.

- Damian Lillard était privé de CJ McCollum, son compagnon habituel du backcourt. Il a inscrit 35 points en subissant la pression de la défense des Spurs par moment. Titulaire en l'absence de McCollum, Rodney Hood a assumé en marquant 21 points.

CQFR : Zion roule sur les Kings, Doncic, Jokic et Fox cartonnent pour rien

Les Knicks encore une fois sérieux

- Deuxième victoire de suite pour les New York Knicks en NBA. Les hommes de Manhattan ont battu le Orlando Magic en ouverture de ce Martin Luther King Day, dans un match marqué par la maladresse des deux formations : 33% de réussite pour le Magic et 35% pour les Knicks. Mais bon, au moins, dans leur malheur, les deux équipes nous ont au moins offert un money time serré et disputé.

- Belle prestation de RJ Barrett, auteur de 22 points et 10 rebonds, ainsi que de Julius Randle, flashé à 21 points et 17 prises. Les deux stars des Knicks ont aussi chacune inscrit un panier décisif dans la dernière minute de la partie.

- La rookie connection a encore bien fonctionné aux Knicks

https://twitter.com/nyknicks/status/1351240644598124553

- En face, on a vu Aaron Gordon et Nikola Vucevic se démener autant que possible pour essayer de remettre les Floridiens dans le match malgré l'absence de plusieurs cadres (Markelle Fultz, Jonathan Isaac, Evan Fournier). Menés tout au long de la partie, ils sont revenus dans le quatrième quart temps et sont même brièvement repassés devant sans pour autant garder la tête. Gordon a frôlé le triple-double (18 pts, 17 rbds, 9 pds) mais en perdant des ballons importants et en manquant ses deux dernières tentatives derrière l'arc.

- Et pourtant James Ennis a tout donné...

Les Hawks assurent l'essentiel contre les Wolves

- Sans forcément briller, les Hawks ont réussi à se débarrasser des Wolves après avoir été devant pendant la majeure partie de la rencontre. Minnesota a réduit l'écart à la fin. Mais au-delà de ça, encore un bon match pour le jeune De'Andre Hunter. Le quatrième choix de la draft 2019 a compilé 25 points et 3 interceptions. Gros double-double de Clint Capela également (23 pts, 15 rbds).

- D'Angelo Russell a toute tenté en l'absence de Karl-Anthony Towns. Meilleur marqueur du match avec 31 points. Mais comme souvent, ça n'a pas suffit pour les Wolves.

- John Collins est un joueur un peu étrange, sans doute coincé entre deux postes mais bordel quel avion. Et quand il décolle, c'est incroyable. Sans oublier la passe magnifique de Kevin Huerter.

https://twitter.com/NBA/status/1351277421643890688

BONUS, le flop du jour :

https://twitter.com/shaqtin/status/1351392956020891648

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest