Mike D’Antoni cible prioritaire des Sixers, mais pour quoi faire ?

Toujours à la recherche d’un nouveau coach, les Sixers pourraient se tourner vers Mike D’Antoni. Un choix difficile à comprendre.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike D’Antoni cible prioritaire des Sixers, mais pour quoi faire ?

Ils sont déjà sortis depuis un moment donc tout le monde les a oubliés. Entre temps, les Bucks et les Clippers ont choqué la planète basket. Pourtant, les Sixers, eux aussi, traversent une période de doute. Avec un sweep encaissé dès le premier tour des playoffs. Ça fait tâche pour une franchise qui disait viser le titre NBA. Un lifting s’impose pendant l’intersaison. Brett Brown, le coach, a déjà sauté. Selon le The Inquirer, Mike D’Antoni serait en pole position pour le remplacer.

« D’Antoni aurait tourné le dos à l’offre des Pacers parce que l’intérêt des Sixers est réel. Il faudrait qu’il plombe complètement son entretien pour ne pas avoir le poste. Le job serait pour lui. Une autre source aurait démenti cette information et assurerait que le management n’a pas encore fait son choix. »

Difficile de distinguer le vrai du faux pour l’instant. Mais partons du principe que ce soit vrai. Que Mike D’Antoni soit bien la cible prioritaire des Sixers. Et bien on se demande pourquoi. Ce n’est pas un mauvais coach, loin de là, mais c’est peut-être le moins bien adapté à l’effectif actuel de Philadelphia. Le tacticien sort de quatre ans de « small ball » à Houston. Et même une demi-saison sans aucun pivot. Pour ensuite devoir gérer Joel Embiid ?

Mike D'Antoni, comment faire du small ball aux Sixers ?

MDA peut sans doute s’adapter. Mais il tient quand même fortement à sa philosophie. Il l’a déjà prouvé par le passé. D’ailleurs, c’est quand il a fallu jouer autrement, à New York ou Los Angeles, qu’il s’est planté. Si les Sixers le nomment dans l’espoir qu’il développe son basket en Pennsylvanie, il va falloir faire de sérieux changements dans l’effectif. Sauf qu’il est très peu probable, voire impossible, que les dirigeants se séparent de Ben Simmons ou Embiid. Pas pour l’instant. Ils ont d’abord changé de coach et voir ce que ça donne avant d’envisager de renoncer à leur tandem de superstars.

Alors il y a toujours moyen d’établir un système avec les deux bonhommes, même pour D’Antoni. Mais il faudra changer tout le supporting cast. Trouver un acheteur pour Al Horford, ses 34 ans et ses trois ans de contrat à 27 plaques. Refourguer Tobias Harris, bien trop lent pour jouer trois dans les schémas du coach. Ça promet l’intersaison chargée.

Pas sûr que Mike D’Antoni soit la meilleure piste pour les Sixers. Mais il connaît déjà la maison. Il était assistant de Brown sur la saison 2015-2016, juste avant de rejoindre les Rockets. Billy Donovan et… Tyronn Lue sont les deux autres alternatives évoquées dans la presse pour l’instant.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest