CQFR : Zion oblige Pop à picoler, Spike Lee vient troller Dolan

CQFR : Zion oblige Pop à picoler, Spike Lee vient troller Dolan

Dans un univers parallèle, la saison NBA continue. On vous la raconte au jour le jour ce qui s'y passe avec plus ou moins de véracité.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit dans la NBA parallèle

Raptors @ Sixers : 107-99
Thunder @ Hawks : 100-113
Knicks @ Celtics : 100-127
Wizards @ Nets : 111-120
Warriors @ Pacers : 105-111
Heat @ Bulls : 103-96
Spurs @ Pelicans : 106-120
Clippers @ Nuggets : 115-108
Jazz @ Lakers : 98-101
Timberwolves @ Suns : 111-114

Le MVP

Zion Williamson. Quand Gregg Popovich et Tim Duncan ont vu que le prodige des Pelicans était en train de leur rouler dessus (35 points, 20 rebonds), ils ont décidé d’aller tranquillement siroter un verre de rouge dans le vestiaire des coaches avant de se délecter d’un petit carrot cake, leur péché mignon depuis 20 ans. “Zanos” était inarrêtable et a encore réussi l’exploit de cartonner sans trashtalk, ni méchanceté. Les gentils sont toujours les plus dangereux. Zion a tué une dynastie avec le sourire. Pour la première fois depuis 23 ans, les Spurs n’iront pas en playoffs. C’est presque mathématiquement certain.

via GIPHY

L’inconnu

Les Warriors ont évidemment perdu à Indianapolis, mais ils ont encore trouvé un talent sorti de nulle part pour compléter un roster déplumé : Fynn McLightskin. La rumeur dit que Steve Kerr l’a vu shooter sur un playground de San Francisco et lui a proposé de venir jouer quelques minutes en NBA, intrigué par sa mécanique de shoot unique. 9 points à 3/3 à 3 points, c’est pas mal pour un début, non ?

La célébrité qu’il faut sortir de là

Bradley Beal continue d’essayer de tracter les Wizards en solo. Ses 52 points cette nuit n’ont pas suffi à dominer les Nets. L’arrière de Washington a dû réussir quelques exploits pour maintenir son équipe dans le coup, quitte à faire du coast to coast to coast to coast...

Le malin

Fred VanVleet se trouvait moins performant ces derniers temps. Du coup, il a ressorti sa bonne vieille tactique pour marcher sur l'eau à l'occasion du match contre les Sixers : demander à sa femme d’accoucher un peu avant la rencontre. Résultat : 25 points et 11 passes pour le meneur des Raptors lors de la victoire de Toronto. Ce n'est pas la première fois que FVV utilise cette stratégie quand il a un coup de mou. Par contre, à la maison, Madame VanVleet est un tout petit peu débordée.

L’audacieux

Tyler Herro, le rookie de Miami, continue de prendre des shoots risqués. Que ce soit cette nuit face à Chicago (24 points), ou pour tenter de slider dans les DM de models Instagram.

L’idiot

Cet étudiant en philo a des faux airs de Lou Amundson, mais des vrais airs de bon gros connard.

https://twitter.com/Law_eekAndre/status/1240269005522378752?s=20

Le rageux

On aurait franchement jamais cru que le choses pourraient s’envenimer à ce point. Le plus gros de l’action de ce Knicks Vs Celtics ne s’est pas joué sur le terrain, mais en tribune, puisque Spike Lee avait fait le déplacement jusqu’à Boston pour trôner au bord du terrain en arborant un magnifique T-Shirt portant l’inscription “Dolan Can Suck My Knicks”. Dans la foulée, les New Yorkais ont signé leur match le plus inspiré de la saison et ont réussi à ne perdre que de 27 points, derrière un Frank Ntilikina en mode scoreur (8 points à 3/3 aux tirs et 2/4 aux lancers).

Le goinfre

Karl-Anthony Towns et D’Angelo Russell sur la touche, terrassés par une vilaine gastro contractée en sortant du restaurant D Book Tacos, Devin Booker était un homme en mission pour porter ses hommes vers leur objectif ultime : lui permettre de battre son record de points en carrière. Tout se passait bien (Devin était à 12/27 à la fin du premier quart-temps) avant que Monty Williams ne vienne tout gâcher. “Mais tu m’as pris pour Earl Watson ou quoi ?!”, aurait-on entendu le coach hurler à son joueur, prétextant que le basket serait un sport collectif pour le coller sur le banc tout le reste du match. Phoenix a certes réussi à l’emporter d’une courte tête, mais à quel prix !

Le revenant

Jamal Crawford a signé un contrat de 10 jours avec les Hawks, la franchise avec laquelle il a gagné 6 de ses 37 titres de meilleur 6e homme de l’année. Et ça a payé tout de suite ! Atlanta s’est payé OKC avec 20 points de “J-Crossover” en sortie de banc. A 40 piges, il n’a rien perdu de son goût pour le cassage de reins

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest