Zion Williamson, nouvelle victime des frasques de LaVar Ball

Tiens, tiens, ça faisait longtemps que LaVar Ball ne nous avait pas gratifié d'une sortie bien ridicule. Et elle concerne Zion Williamson.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline
Zion Williamson, nouvelle victime des frasques de LaVar Ball

La ridicule ne tue pas. Quand on parle de LaVar Ball, on ne peut que lui associer cette expression tant elle est à l'image du personnage. Le père de Lonzo, LaMelo et LiAngelo a, il faut reconnaître, un certain don pour débiter des inepties. Et surtout mettre en valeur au maximum ses rejetons. Maintenant qu'on connait notre ami, il est difficile de ne pas sourire devant ses déclarations. Il faut vraiment le prendre au 2e, voir 3e degré. Même si c'est parfois compliqué. Dernier exemple en date sur Zion Williamson.

Le first pick de la dernière Draft a mis tout le monde d'accord en seulement 19 matches avec 23,6 points et 6,8 rebonds à 58,9%. Si son physique tient, il sera bel et bien la future superstar de la ligue. Et pourtant, selon LaVar Ball, il ne serait pas grande chose sans Lonzo Ball.

"Enlevez mon garçon et voyez le buzz qu'il aurait. Il serait probablement resté sur le flanc toute la saison. Peu importe à quel point tu cours vite et tu sautes haut, s'il n'y a personne pour te faire la passe, devine ce que tu deviens. Tu cours et tu sautes pour rien. Mettez un autre meneur et vous verrez."

On peut lui concéder une chose, que Lonzo Ball et Zion Williamson forment un duo redoutable. Mais réduire les performances de l'ancien Dukie à son connexion avec l'aîné des Ball reste un argument bien trop faible. D'autant que Zion a bien d'autres qualités que "courir et sauter". Une nouvelle belle façon d'égratigner quelque peu les autres pour mettre en avant sa progéniture.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest