Les Knicks, ce sera des superstars… ou rien

N.SPar N.SPublié

Déterminés à enrôler une ou plusieurs stars cet été, les Knicks ne devraient pas se rabattre sur les seconds couteaux en cas d'échec

Cette free agency sonne comme un vrai tournant chez les New York Knicks. Tout d'abord parce qu'il y a des très gros poissons à aller pêcher. Kevin Durant, Kawhi Leonard, Kyrie Irving, Jimmy Butler, Kemba Walker, tous seront disponibles à partir du 1er juillet. Et surtout, parce que la direction a fait le ménage en se débarrassant de tous les gros contrats. Tim Hardaway Jr, et surtout Kristaps Porzingis, susceptible de prolonger pour le max, ont été expédiés à Dallas. Résultat, Big Apple a de la place pour deux superstars. Il y a deux semaines encore, le plan se déroulait comme sur des roulettes avec la probable venue de KD. Mais un tendon d'Achille rompu plus tard, et c'est la quasi catastrophe. On ajoute également qu'Anthony Davis a filé aux Lakers, alors que Gotham était en course pour l'accueillir.

Bref, la free agency des New York Knicks pourrait encore être une belle plaisanterie. En revanche, NY ne devrait pas filer n'importe quoi à n'importe qui en cas d'échec sur les gros dossiers. ESPN rapporte que les dirigeants new-yorkais ne signeront pas de seconds couteaux. Les fantômes du passé (Eddy Curry, Steve Francis, Stephon Marbury, Jerôme James et on en passe) sont encore bien présents au Madison. Ainsi, Tobias Harris, Khris Middleton, Kemba Walker et même Jimmy Butler ne devraient pas avoir d'offres de leur part. Le projet sera donc de mettre RJ Barrett comme nouveau visage de la franchise. On doute que ça satisfasse les fans qui veulent revoir les Knicks en playoffs...