NOLA rancunier et prêt à boycotter les Lakers pour Anthony Davis ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Pelicans tiennent les Lakers responsables du timing de la demande de trade d'Anthony Davis. Sont-ils prêts à les tenir à l'écart des futures discussions ?

On savait que les New Orleans Pelicans étaient plutôt partants pour attendre cet été avant de trader Anthony Davis. Il semblerait que le choix de patienter au-delà de la deadline du 7 février soit aussi lié à leur volonté de se venger des Los Angeles Lakers. Adrian Wojnarowki et Zach Lowe, qui ont co-signé un article à ce sujet, s'en sont fait l'écho ce jeudi.

Dell Demps, le General Manager des Pelicans, n'aurait ainsi toujours pas répondu aux appels du tandem Magic Johnson-Rob Pelinka. Demps et le reste de l'organisation considéreraient les Lakers comme responsables de la demande de trade soudaine d'Anthony Davis. Celle-ci avait beau être dans l'air, le timing a surpris et l'hypothèse d'un coup orchestré par les Purple and Gold, mieux placés que leurs rivaux pour négocier dès à présent, a fait son chemin.

Il se peut que NOLA refuse purement et simplement de discuter avec les Lakers jusqu'à cet été ou même décident, comme San Antonio avec Kawhi Leonard, que leur joueur n'aura pas ce qu'il souhaite : un trade vers L.A.