Pat Beverley s’est senti impuissant contre un seul joueur NBA dans toute sa carrière

Habitué à faire face aux meilleurs joueurs NBA, Pat Beverley a tout même indiqué qu'un joueur en particulier lui a posé énormément de problèmes.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pat Beverley s’est senti impuissant contre un seul joueur NBA dans toute sa carrière

Cette interrogation est habituelle pour les stars NBA. Quel joueur vous a posé le plus de problèmes en NBA ? Que ce soit offensivement ou défensivement. La réponse prend évidemment du poids selon la personne interrogée. S'il ne fait pas partie du gratin de la ligue, Pat Beverley est indéniablement l'un de ses plus grands défenseurs. Un chien de garde dans un style comme on en voit peu aujourd'hui. Avec une sur-agressivité comme leitmotiv. Lors des derniers playoffs, le meneur des Clippers avait un temps réussi à ralentir Kevin Durant, accessoirement l'un des plus grands attaquants de l'histoire et qui culmine à au moins 2,10m.

Comment Pat Beverley a rendu la vie infernale à Kevin Durant l'an passé

La définition même du pitbull. Un enfer pour ceux incapables de répondre au défi physique imposé par le meilleur ami de Russell Westbrook. Alors quand JJ Redick lui pose cette fameuse question via un Live Instagram, la réponse prend forcément du sens. Spoiler, il ne dira jamais du bien de Russ. Donc on élimine le marsu de cette course. Il reste tout de même un paquet de candidats. Stephen Curry ? Chris Paul ? James Harden ?

"Je dis Damian Lillard. Dame est l'une des raisons pour lesquelles j'allais dans la salle de muscu et je disais 'hey, je dois être plus rapide latéralement. Je ne me sens pas rapide. Je ne peux pas faire avec ma vitesse en ce moment. Je ne sais pas si je dois perdre du poids ou prendre du muscle. Je ne sais pas si je dois recruter une putain de nouvelle équipe. Mais je dois être plus rapide'. On a bossé sur tout ça. Et l'exemple type, c'est son isolation pour le game winner l'an dernier. Je l'ai stoppé. Tout ce travail pour un stop. Un seule action. Mais c'est comme ça."

L'aveu est quand même fort, surtout devant un type aussi fier. Chaque joueur a sa cryptonite. Celui qui lui donne envie de progresser encore et encore. Damian Lillard est donc ce gars pour Pat Beverley.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest