Pourquoi la NBA voudrait repousser autant que possible la saison prochaine

Les dates concernant la prochaine saison NBA pourraient être fortement en adéquation avec le retour du public dans les salles

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi la NBA voudrait repousser autant que possible la saison prochaine

C'est donc sans public que la NBA a amorcé la dernière phase de sa saison, quatre mois après avoir dû tout stopper en raison de la pandémie. La ligue a fait du bon boulot pour combler ce manque dans la bulle. À l'image de ce qu'on a pu voir dans certains championnats de foot européen, du fond sonore a été intégré à certains moments, et un public virtuel ajouté aux abords du terrain.

Dans de telles circonstances, on va dire que c'est appréciable pour les téléspectateurs mais sans doute aussi pour les joueurs. Dès que cette fin d'exercice sous bulle sera achevée, il faudra néanmoins penser à l'après. Vu la situation sanitaire aux Etats-Unis, le retour des fans dans les salles NBA n'est clairement pas d'actualité. Sans public, le manque à gagner pour une franchise se situe entre 1 et 5 millions... par match. Un chiffre colossal qui fait forcément réfléchir Adam Silver et ses équipes.

Notre interview avec Jacques Monclar sur la reprise NBA

Pour le moment, la NBA souhaite débuter la saison 2020-21 en décembre. Mais devant l'absence de certitudes à tous les niveaux (il est clairement impossible de créer une bulle sur la totalité d'une saison), les hautes instances doivent se préparer à tous les cas de figure.

Et selon le Chicago Tribune, il n'est clairement pas exclu de retarder au maximum le début de la saison 2020-21. Le but, attendre que la pandémie soit totalement sous contrôle afin d'autoriser à nouveau des rassemblements massifs dans des lieux clos, donc des salles NBA.

Ce n'est pour l'instant qu'une rumeur. Mais vu la situation économique des franchises, et plus globalement de la NBA, cette option est clairement envisageable. Il faudra également connaître le format exact du championnat. La question des 82 matches sera évidemment abordée. Tout comme celle concernant les JO, prévus l'été prochain.

Bon, sur ce dernier point, on imagine que la ligue fera passer les Olympiades au second plan, quitte à envoyer une escouade sans stars, pour tenter de redresser la barre financièrement.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest