111 CHI
117 BKN
83 IND
102 MIL
102 NYK
103 CHA
109 MIA
94 NOP
105 MIN
125 HOU
116 SAS
121 POR
110 DAL
102 TOR
150 LAC
101 ATL

Power Ranking NBA 2020 : 30-25

BasketSessionPar BasketSession Publié

La saison NBA va débuter et c'est l'occasion de vous proposer notre Power Ranking de présentation de chaque équipe. Aujourd'hui, celles classées entre la 30e et la 25e place.

Le début de la saison NBA 2019-2020 est proche. Pour vous présenter les 30 équipes et ce que l'on pense d'elles, on a mis sur pied un Power Ranking par tranches de six à retrouver tous les jours jusqu'au premier match. Ce classement reflète le niveau supposé de chaque équipe sur la ligne de départ et dans l'optique de la saison régulière. Pas leurs chances de remporter le titre et de succéder aux Toronto Raptors.

On commence avec les équipes classées de la 30e à la 26e place.

30 - Cleveland Cavaliers

Les Cavs ont surpris cet été en donnant les clés à un "novice" de 66 ans. John Beilein n'a jamais coaché en NBA, mais c'est bien une pointure du basket universitaire américain qui a rejoint l'Ohio. L'ancien coach des Wolverines de Michigan officie depuis plus de 30 ans et s'est fait une spécialité de développer des jeunes joueurs et de les aider à s'épanouir sur le terrain. Ça tombe bien, il en aura quelques uns à prendre en main cette saison, avec quelques maux de tête en perspective pour le temps de jeu et le style de basket pratiqué.

Un an après avoir misé sur Collin Sexton, drafté grâce au pick récupéré dans le trade de Kyrie Irving, voilà que Cleveland mise sur un autre meneur : Darius Garland. Les deux jeunes guards vont devoir cohabiter et tenter de trouver une alchimie. Ce sera l'un des points intéressants de cette saison des Cavs qui s'annonce sinon très pauvre en victoires.

Kevin Love est là, mais pour combien de temps encore ? Tristan Thompson a-t-il encore envie de se faire mal sur un terrain de basket plutôt que dans des clubs ? Quel est le potentiel de Cedi Osman, l'une des rares satisfactions de la saison dernière ? Pour la deuxième saison sans LeBron, Cleveland va poursuivre son apprentissage du retour à la normale et à la banalité. C'est douloureux, mais indispensable jusqu'à ce qu'une nouvelle star prenne racine dans l'Ohio...

La rotation probable

PG - Darius Garland - Matthew Dellavedova
SG - Collin Sexton - Brandon Knight - Jordan Clarkson - Kevin Porter Jr
SF - Cedi Osman - Dylan Windler - Timothé Luwawu-Cabarrot
PF - Kevin Love - Larry Nance Jr
C - Tristan Thompson - Ante Zizic - John Henson

Le facteur X : Kevin Love

On ne sait pas combien de temps Kevin Love restera un membre des Cleveland Cavaliers. Depuis qu'il a une bague au doigt, l'ancien joueur des Wolves est plus détendu et ne court plus après la gloire, passant le plus clair de son temps à voyager et à s'exprimer sur des sujets qui lui tiennent à coeur comme les problèmes de santé mentale dont il a lui même été victime. Si Kevin Love a encore envie de (bien) jouer au basket, on parle quand même de l'un des meilleurs intérieurs de la ligue, qui plus est dans un style stretch. Sa seule présence fait passer les Cavs d'une équipe très, très médiocre, à une équipe passable, capable d'afficher un bilan moins désastreux que prévu.

Pourquoi ils vont être fun à suivre

Kevin Porter Jr est peut-être l'un des steals de la Draft 2019. Sa santé est un point d'interrogation, mais le garçon a tout du pétard ambulant capable de mettre le feu si on lui en laisse l'occasion. Avec les dynamiteurs d'un autre genre que son Darius Garland et Collin Sexton, il y a de le jeunesse prometteuse dans l'Ohio, même si l'identité de jeu est un peu floue. Il y a aussi toujours les dunks de Larry Nance Jr pour donner envie de suivre l'équipe

Si les Cavs 2019-2020 étaient un film : "In the Mood for Love", de Wong Kar Wai

Lire la suite