Quand Monta Ellis se trouvait aussi fort que Dwyane Wade

Pour se trouver aussi fort que Dwyane Wade à l'époque, il fallait du culot. Monta Ellis n'en manquait pas, mais ça n'a pas suffi...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Monta Ellis se trouvait aussi fort que Dwyane Wade

Au milieu des années 2000 et jusqu'au début des années 2010, Monta Ellis était un beau petit joueur. Un scoreur patenté, pas loin d'être considéré comme le meilleur joueur des Golden State Warriors avant son trade et l'éclosion de Stephen Curry. Ellis, qui espérait encore faire un retour en NBA à 35 il y a quelques semaines, est pourtant très vite passé du statut de possible star et potentiel All-Star, à un joueur random pour lequel les équipes ne se battraient pas.

Depuis 2017 et la fin de sa pige chez les Pacers, on ne l'a plus vu en action et sa dernière bonne saison en NBA remonte à 2015, sous le maillot des Dallas Mavericks. Si Monta Ellis n'a jamais réussi à passer la seconde, c'est peut-être parce qu'il avait une image un peu erronée du joueur qu'il était. On dit souvent qu'il est positif de se considérer en chaque instant comme le meilleur joueur sur le terrain quand cela se traduit par un jeu agressif et décomplexé. Ellis, lui, s'était carrément comparé à Dwyane Wade en 2012 avant un match sur ESPN, en se demandant sincèrement ce que "Flash" avait de plus que lui.

"A vrai dire, je me mettrais dans la même catégorie que Dwyane Wade. Au final, la seule chose qu'il a et que je n'ai pas, ce sont des victoires en plus et deux bagues de champion.Pour ce qui est de jouer au même niveau, de tout donner tous les soirs, de shooter près du cercle, loin du cercle, en contre-attaque, Monta Ellis a tout".

Oui, Monta Ellis a bien parlé de lui à la troisième personne, ce qui était déjà un signe avant-coureur de ce qui se passerait ensuite...

Le secret des « We Believe Warriors » révélé par Monta Ellis

A ce moment-là, Monta Ellis portait le maillot des Milwaukee Bucks, avec lesquels il n'est resté qu'une saison et demi. Le Mississipi Missile, comme il était surnommé, a ensuite petit à petit disparu des radars. Peut-être une équipe lui redonnera-t-elle une chance dans les mois qui viennent, mais il est plus probable de le voir jouer en Big3 League avec d'autres bons anciens, qu'en NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest