Russell Westbrook, « MVP incontestable » pour Earl Watson

Le coach des Phoenix Suns estime qu'il n'y a même pas matière à débat. Pour lui, le MVP, c'est Russell Westbrook et personne d'autre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Russell Westbrook, « MVP incontestable » pour Earl Watson
Avec la blessure de James Harden et les exploits historiques de Russell Westbrook, un candidat a enfin pris quelques longueurs d'avance dans la course au MVP. Les deux superstars ont été au coude à coude tout au long de la saison. Ils ont même parfois été rejoints par Kawhi Leonard, Isaiah Thomas ou LeBron James selon les performances du moment. Mais le trophée individuel le plus prestigieux devrait se jouer entre le leader des Houston Rockets et celui du Oklahoma City Thunder. Westbrook est le deuxième joueur de l'histoire à boucler un exercice en triple-double. Oscar Robertson l'avait déjà fait avant lui en 1962. Et il n'avait pas été élu MVP cette saison-là. Si Russ a marqué les esprits, il ne fait pas l'unanimité auprès de tout le monde. Ce qu'Earl Watson ne comprend pas.
"Le MVP n'est pas un concours de popularité. On parle de talents et d'impact sur le jeu. Et pour moi, il n'y a aucune question à se poser [Russell Westbrook est le MVP]", explique le coach des Phoenix Suns, adversaires du Thunder cette nuit.
Pour Watson, le caractère parfois introverti de Westbrook - du moins auprès des médias - et la perception que les gens ont de lui sont susceptibles de le pénaliser.
"Il se dépense tellement physiquement qu'il atteint un stade mental que beaucoup de gens ne peuvent pas comprendre. Il a besoin d'être dans cet état d'esprit pour réussir ce qu'il fait sur le terrain. Et il n'a pas le temps de redescendre en pression [avant les traditionnelles interviews d'après match]. Mais si vous discutez avec lui dans un autre contexte, c'est un homme très souriant et vraiment spécial. Ce qu'on voit en interview, ce n'est pas Russ. Je pense qu'il est le MVP. Je pense aussi que si les fans et les médias avaient l'occasion de voir l'autre visage de Russ, ils ne se poseraient aucune question. Je pense que s'il y a toujours un débat, c'est à cause de la façon dont il est perçu. Car au niveau du talent, pour moi, il n'y a pas de débat."
Earl Watson a un avis forcément un peu biaisé. Russell Westbrook et lui sont passés par la même faculté (UCLA) et ils ont même joué ensemble lors de la saison rookie de l'actuelle superstar. Mais son raisonnement au sujet de l'influence de la personnalité de Russ est intéressante étant donné que les médias élisent le MVP.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest