Russell Westbrook et les New York Knicks, l’union de la raison ?

Russell Westbrook est dans le flou avec Houston. L'une des équipes qui pourrait être tentée d'appuyer sur la gachette : les New York Knicks.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Russell Westbrook et les New York Knicks, l’union de la raison ?

Ça n'a échappé à personne, la réunion entre Russell Westbrook et James Harden n'a pas débouché sur un titre de champion NBA pour Houston. Comme prévu, les Rockets ont plié face à plus fort qu'eux en demi-finale de Conférence, sans que le talent des deux anciens membres du Thunder n'y change quoi que ce soit. Daryl Morey n'ayant absolument pas l'intention de miser sur un autre franchise player que James Harden, des questions commencent déjà à entourer l'avenir de Westbrook. Il faut dire que pour payer un joueur 41 millions de dollars sur une saison et possiblement encore 91 millions de plus d'ici 2023 (s'il active son option)à, mieux vaut qu'il soit indispensable ou que sa présence donne de vraies chances à son équipe d'aller décrocher une bague.

Avec tout le respect que l'on peut avoir pour l'extraterrestre qu'est Russell Westbrook, ce n'est pas le cas aujourd'hui. Dans la NBA actuelle, il n'est pas l'archétype du joueur dont rêvent toutes les franchises. "Russ" a un peu baissé de pied sur le plan athlétique et son incapacité à être adroit à 3 points le rend prévisible pour les défenses. Ses performances dans des matches-clés en playoffs ont souvent interloqué. Les Rockets vont déjà devoir décider sous peu si le conserver vaut mieux que de le trader pendant qu'il a encore une valeur marchande élevée.

C'est là qu'interviennent les New York Knicks. Avec leur nouveau président Leon Rose, les Knicks n'ont pas encore affiché de guideline très claire à suivre pour redevenir une équipe qui compte. Rose a été l'agent d'un paquet de stars de cette ligue et il n'est pas fou de penser qu'il ne cracherait pas sur l'opportunité d'en offrir une à Tom Thibodeau pour l'aider à accélérer le retour au premier plan. Cette hypothèse ne sort pas de nulle part, puisqu'elle est partagée par plusieurs dirigeants NBA interrogés sous couvert d'anonymat par Bleacher Report.

L'un d'entre eux n'y va pas par quatre chemins.

"Les New York Knicks sont peut-être l'une de seules équipes pour lesquelles trader pour Russell Westbrook aurait du sens. Je ne suis même pas sûr qu'il y en ait une autre".

Russell Westbrook découpé anonymement par un coach de l'Est !

Il faut dire que les Knicks sont dans une situation pour le moins particulière. Ils n'ont ni franchise player identifié, ni jeune joueur qui aurait montré, pour le moment en tout cas, qu'il avait le potentiel pour en devenir un. En gros, tout le monde est transférable si la bonne offre et la bonne occasion se présentent, à l'exception peut-être de RJ Barrett et Mitchell Robinson. Les vétérans Taj Gibson, Bobby Portis, Julius Randle, Wayne Ellington, Elfrid Payton et Reggie Bullock, mais aussi les moins expérimentés Dennis Smith Jr., Frank Ntilikina ou Kevin Knox peuvent tous faire partie de packages permettant de faire venir un top player.

Un deal avec New York offrirait à Houston la profondeur de banc qui lui a terriblement manqué cette saison. Une arrivée de Westbrook à Big Apple, malgré les défauts qu'on lui connaît, remettrait un peu de curiosité et d'exalatation autour des Knicks. Westbrook fait partie de ces joueurs éléctrisants que l'on aime ou que l'on déteste, mais dont on a forcément envie de voir ce qu'ils vont donner dans une nouvelle équipe.

Chez les Knicks, il retrouvait un rôle similaire à celui qu'il occupait à OKC après le départ de Kevin Durant et avant l'arrivée de Paul George et Carmelo Anthony. C'est à dire celui d'un franchise player exclusif qui peut donner libre cours à son envie de cartonner des records statistiques tout en s'assurant que son équipe reste dans la course aux playoffs. Lors de la saison en question, Russell Westbrook avait quand même fini MVP de la ligue...

Avec les changements qui se profilent à Houston, on va garder un oeil attentif sur les rumeurs autour du meneur All-Star et des Knicks.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest