« Je vais vous défoncer, toi et ta femme », grave altercation entre Westbrook et un fan

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Russell Westbrook s'est retrouvé au coeur d'une embrouille verbale d'une violence assez rare avec un fan du Utah Jazz cette nuit.

Russell Westbrook avait déjà échangé quelques mots doux avec les fans du Jazz par le passé, notamment lors des derniers playoffs. Cette fois, les choses sont allées trop loin, vraisemblablement dans les deux sens. Lors du match de cette nuit remporté par Oklahoma City sur le parquet d'Utah, le meneur du Thunder a été filmé en pleine altercation avec un spectateur. Depuis le banc, on a pu voir Westbrook complètement hors de lui, lancer ces mots à l'individu en question :

"Je le jure. Je vais te défoncer. Toi et ta femme, je vais vous défoncer. Sur tout ce que j'aime, je te le promets".

C'est le fait que Russell Westbrook ait choisi d'inclure l'épouse du fan qui a choqué. Mais le MVP 2017 s'est expliqué à ce sujet dans le vestiaire, expliquant qu'il avait été provoqué avec des termes inacceptables.

"Il m'a dit : 'reste à genoux, comme tu en as l'habitude'. C'est pour ça que j'ai répondu. En ce qui concerne le fait de frapper son épouse, je n'ai jamais levé la main sur une femme. Je ne le ferai jamais. Je n'ai jamais eu le moindre problème de violence domestique et n'en aurai jamais".

Westbrook n'a pas précisé de quelle manière il avait interprété ce que lui avait dit Shane Keisel, le fan incriminé. Il est probable qu'il ait pris l'insulte comme une "accusation" d'homosexualité (pour l'évocation de la turlute...) ou comme une référence à l'esclavage.

Keisel, l'idiot en question (harceler un joueur est dans tous les cas inacceptable), a donné sa version des faits sur KSL Sports.

"Il doit rester professionnel. Ma femme est restée assise tout du long. Lui et moi on était en fait en train de se marrer. Il a même souri à un moment. Tout le monde s'est mis sur lui parce qu'après une action où Joe Ingles a mis le doigt dans l'oeil de Paul George et s'est excusé, il est arrivé en lâchant des gros mots dans tous les sens. Je suppose qu'il m'a remarqué. Je lui ai dit, 'reste à genoux, frérot'. [...] Et c'est là qu'il a sorti des trucs qu'on ne dit pas en public. Je ne lui ai pas dit le moindre gros mot. Et ma femme n'a pas quitté son siège, pas plus qu'elle n'a dit le moindre mot. A la base, je me disais juste que j'étais en train de parler avec Westbrook, l'un des meilleurs, mais il n'a pas la moindre classe. Il peut me menacer autant qu'il veut, mais pas ma femme. C'est moi qui lui ait parlé, pas elle. Elle fait 1.50m et 45 kg, sérieux mec..."

Le 28 avril 2018, Shane Keisel avait tweeté : "Westbrook est une merde sans la moindre classe. Il faut que quelqu'un lui botte le cul". Il a donc clairement Russell Westbrook dans le viseur depuis pas mal de temps.

La NBA va se pencher sur cette affaire dans les prochaines heures.