Le Big 3 des Spurs est passé complètement au travers

Dans le Game 2 des finales NBA, les San Antonio Spurs ont pu compter sur leur role-players mais Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili n'ont pas brillé.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le Big 3 des Spurs est passé complètement au travers
Le collectif des San Antonio Spurs fait que l'équipe est capable de s'imposer face à n'importe qui malgré la défaillance de l'un des membres de leur Big Three. Mais lorsque ce sont à la fois Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili qui se trouent, c'est tout de suite beaucoup plus difficile. Dans le match 2 des finales NBA face au Miami Heat, les trois stars n'ont inscrit que 27 points et ont shooté à 10 sur 33 en combiné. L'adresse à trois-points de Danny Green (17 pts à 6/6 dont 5/5 à 3-pts) et Gary Neal (10 pts, 2/3 à 3-pts) ainsi que le très bon timing de Kawhi Leonard au rebond offensif (9 pts, 14 rbds dont 8 off) et sa très bonne défense sur LeBron James ont permis aux Spurs de rester dans la rencontre pendant trois quart-temps, mais sans disposer d'au moins une de leurs stars à son réel niveau, les Texans ne pouvaient pas espérer s'imposer à l'AA Arena.
"Nous n'avons aucune chance de gagner un match contre eux si aucun de nous ne joue bien", a confirmé Manu Ginobili au Miami Herald.
Au-delà des performances en demi-teinte de ses joueurs majeurs, ce sont les pertes de balles, au nombre de 16, qui ont fait très mal aux Spurs, tout au long du match.
"Nous avons besoin de bien shooter et de prendre soin de la balle. Si vous perdez la balle aussi souvent que ce soir et qu'en plus vous shootez très mal, c'est une très mauvaise combinaison. Miami a fait un excellent travail", a expliqué Gregg Popovich.
Lors du Game 1, les San Antonio Spurs n'avaient perdu, en tout et pour tout, que 4 ballons égalant au passage un record pour le plus petit nombre de ballons perdu durant un match de finale. Cette fois, ils en ont perdus 16 qui ont surtout permis au Heat de mettre en place son jeu en contre-attaque et d'inscrire 19 points venant des pertes de balle adverses.
[superquote pos="d"]"En deuxième mi-temps, ils nous ont écrasés." Pop[/superquote]"Vous ne voulez pas réaliser ce genre de performance. En deuxième mi-temps, ils nous ont tout simplement écrasés. Leur pression nous a mis sur les talons. Nos rotations étaient en retard. C'est toute leur équipe qui nous a tués. En attaque, ils ont fait tout ce qu'ils voulaient. C'est une deuxième mi-temps très pauvre, c'est décevant. Vous êtes en finales NBA, vous ne voulez pas jouer comme ça. Vous ne devez pas leur donner autant de confiance."
Si les stars des Spurs sont passées à côté, le mérite revient en partie à la défense du Heat. Tony Parker, qui a fini avec 13 points à 5 sur 14 et autant de pertes de balles (5) que de passes décisives, a souligné la très bonne performance défensive des joueurs d'Erik Spoelstra.
"Ils ont été excellents en défense ce soir, ils étaient très agressifs sur les pick-and-rolls et sur tous nos drives. Les balles perdues ont été la chose la plus importante, et ça commence avec moi."
De retour à l'AT&T Center, on peut s'attendre à des ajustements de la part des joueurs de Gregg Popovich et peut-être aussi à un peu plus de coup de sifflets en leur faveur, ce qui n'a pas forcément été le cas sur les nombreuses pénétrations de Tony P and co dans ce match 2.
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest