Les Knicks virent leur président Steve Mills !

Après de nombreux échecs dans le recrutement, notamment l'été dernier, Steve Mills a été démis de ses fonctions de président des New York Knicks

N.SPar N.S | Publié
Les Knicks virent leur président Steve Mills !

On attendait cette nouvelle plutôt en fin de saison. Depuis plusieurs semaines, les différents insiders s'attardent à dire que la direction des New York Knicks allait faire peau neuve cet été. Finalement, c'est à 48h de la trade deadline que Steve Mills, le président de la franchise, a pris la porte. Un timing qui ne surprend même pas vu l'incohérence des décisions depuis plusieurs années à Big Apple. À la tête de la présidence après le renvoi de Phil Jackson en 2017, Steve Mills n'aura pas su sortir les Knicks de leur trou. Il faut dire que le raté de la dernière intersaison est encore particulièrement présent dans les têtes new-yorkaises et a sans doute scellé de Mills. Différentes rumeurs sérieuses indiquent qu'il était prêt à se séparer de plusieurs jeunes éléments (Ntilikina-Knox-Trier-Portis ou Robinson et un second tour) pour faire venir le seul D'Angelo Russell d'ici jeudi 21h. Sans compter un potentiel trade de Julius Randle, l'une des rares satisfactions de l'équipe, vers Charlotte contre... Terry Rozier.

Masai Ujiri, le rêve des New York Knicks

GM jusqu'à là, Scott Perry prend du galon puisqu'il va remplacer Steve Mills comme président. Une solution qui sera visiblement à moyen terme puisque James Dolan vise du lourd. C'était également dans les tuyaux depuis un moment mais le fantasme Masai Ujiri est toujours d'actualité. Adrian Wojnarowski, le pape du scoop NBA, affirme que le propriétaire sulfureux des New York Knicks va faire tout son possible pour attirer l'actuel président des Raptors. Mais il ne pourra le faire qu'à partir de l'été 2021, quand Masai Ujiri sera sur le marché. Il peut également tenter une approche avant cette date, mais il faudra en payer le prix.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest