111 CLE
98 PHO
106 PHI
102 MIA
99 BKN
113 POR
98 MIL
97 BOS
125 GSW
123 SAC
111 LAL
106 HOU

Philly pense tenir son Big Four

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Les Sixers devraient se désintéresser des grands noms l'été prochain et faire ce qu'il faut pour prolonger Tobias Harris et Jimmy Butler.

Les Philadelphie Sixers ont pris tout le monde par surprise mercredi matin. En pleine nuit du côté de la Conférence Est, Elton Brand a bouclé un deal avec son homologue Michael Winger (le pantin de Jerry West) pour récupérer Tobias Harris et Boban Marjanovic. Si les Clippers peuvent se frotter les mains puisqu'ils ont récupéré un package impressionnant contre un joueur libre dans 3 mois, les Sixers ont eux aussi l'impression d'avoir fait une superbe affaire. Et pour cause, selon Adrian Wojnarowski d'ESPN, il ne s'agit pas vraiment d'une opération à très court terme comme on pourrait le penser de prime abord.

Certes, Tobias Harris et Jimmy Butler seront free-agents le 1er juillet. Mais le pape du scoop annonce que l'intention des Sixers est déjà très claire : ne pas tenter de se positionner sur les très gros poissons du marché comme Kevin Durant, Kawhi Leonard ou Kyrie Irving et s'assurer un "Big Four" (le terme utilisé par Woj) sur plusieurs années.

Il y a évidemment des inconnues. Déjà, peut-on considérer que Tobias Harris peut faire partie d'un Big Four ? Le désormais ex-joueur des Clippers réussit une saison monstrueuse et n'a que 26 ans. Si Harris est votre 4e meilleur joueur, c'est une excellente nouvelle. Encore doit-il prouver, désormais, qu'il peut se fondre dans une équipe avec les ambitions maximales.

Quid de Jimmy Butler ? On a du mal à savoir quel est son état d'esprit à l'heure actuelle. Ou même si en interne la greffe a bien pris avec Joel Embiid et Ben Simmons. Mais si son intention est de jouer pour l'équipe la plus compétitive intéressée par ses services, l'ancien arrière des Bulls et des Wolves a tout intérêt à rester à Philadelphie.

L'information importante, c'est en tout cas que les Sixers ont "budgetisé" cette fameuse mise en place d'un Big Four pour les années à venir. Ce qui veut dire qu'ils seront compétitifs sur le plan financier pour offrir de beaux contrats aux joueurs concernés dans les mois qui viennent. Un noyau dur comme celui-là sur quelques années peut effectivement donner quelque chose de salace dans la Conférence Est. Aucun des quatre joueurs concernés n'a encore 30 ans...