Tony Parker : « On a une opportunité de terminer, il faut la prendre »

Tony Parker a joué son meilleur match des Finales NBA cette nuit. Cette victoire était primordiale, mais le plus dur reste à venir.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker : « On a une opportunité de terminer, il faut la prendre »
Blessé lors du Game 3 (6 pts), diminué lors du Game 4 (15 pts), Tony Parker avait retrouvé tous ses moyens cette nuit pour ce match charnière dans une série en 7 matches. Avec 26 points à 10/14 et 5 passes, le meneur des San Antonio Spurs a une fois encore sorti une très grosse perf' au meilleur moment. Meilleur marqueur de son équipe, c'est lui, en fin de 4e quart temps, qui a planté les paniers importants alors que le Heat revenait dangereusement. Adroit, patient et ultra tranchant sur ses drives, Tony Parker a joué plus de 35 minutes et a permis aux Spurs de prendre un avantage décisif dans la série.
"On a une opportunité de terminer. Il faut la prendre. C’est une super opportunité", déclarait Tony Parker à nos confrères de RMC. "Notre équipe est assez intelligente. Je pense qu’on a assez de vétérans pour qu’on comprenne que le game 6 est très, très important. Un game 7, c’est dur."
Aujourd'hui, les San Antonio Spurs ne sont plus qu'à une petite victoire d'un nouveau titre NBA, 6 ans après leur dernier sacre de 2007. Pourtant, personne dans le vestiaire texan ne se croit déjà arrivé. Tout le monde sait qu'il faudra se relever les manches pour aller arracher une victoire sur le parquet du Heat. [superquote pos="d"]"Il n’y a même pas eu de fête après le match. On sait ce qu’on a à faire."[/superquote]
"Il n’y a même pas eu de fête après le match. On sait ce qu’on a à faire. Il y a beaucoup d’expérience dans cette équipe. On savait qu’il fallait qu’on gagne le match 5. Si on n’avait pas gagné, ça aurait très difficile de remporter deux matchs de suite à Miami. Là, on a réussi à faire une première partie du boulot."  
"Maintenant, on sait qu’il faut terminer le plus vite possible. Il ne faut pas s’enflammer. Il faut qu’on joue notre jeu. Il faut qu’on reste serein, qu’on contrôle les clés de la série que sont les balles perdues, la défense, les transitions, les rebonds. On sait qu’ils sont très forts. Ils vont réagir."
Sur son état de forme et sa blessure aux ischios :
"Je me suis senti bien. Mon ischio allait mieux. Ça aide (rires). J’étais bien en jambes. J’ai essayé d’être patient, de ne pas trop utiliser d’énergie en première mi-temps pour être frais en seconde mi-temps. Le fait que Manu (Ginobili) soit agressif et joue bien, ça m’a permis de faire ça, de ne pas trop utiliser d’énergie et de terminer le boulot au quatrième quart temps."
Sur la perf de Danny Green et la défense de Miami :  
"Il continue à être très, très chaud. Je ne comprends pas pourquoi il est toujours aussi ouvert (rires). Mais ils ne peuvent pas tout arrêter. Il faut faire des choix."
Sur la défense de Boris Diaw sur LeBron James : 
"Boris peut faire du bon boulot. Il a l’habitude, quand on est en équipe de France, de défendre sur Kirilenko ou des joueurs comme ça. Sur des courtes séquences, il peut faire du très bon boulot. Ça donne autre chose. Ça nous permet de ne pas tout le temps mettre Kahwi sur LeBron James, pour le reposer. Parce que ça ne doit pas être facile de défendre tout un match sur LeBron."
Afficher les commentaires (32)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest