Tristan Thompson, futur MIP 2014 ?

Tristan Thompson a fait de gros progrès en attaque depuis qu'il a changé sa main de tir. Le joueur s'affirme désormais comme une menace des deux côtés du parquet.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Tristan Thompson, futur MIP 2014 ?
Au milieu des promesses des uns assurant qu’ils ont bossé leur shoot cet été et des autres infos insolites dont l’intersaison a le secret, une annonce avait retenu l’attention des observateurs. Tristan Thompson, un ailier fort de 2,06 m a décidé de… changer sa main de shoot. Celui qui tirait habituellement avec sa main gauche opte désormais pour un jump shoot main droite. A 22 ans, après deux saisons dans la ligue, le jeune Canadien a dû reprendre les bases durant l’été.
« Je pense que c’est une première dans l’histoire de la ligue », déclarait-il à l’époque.
Si l’idée semble farfelue, elle fonctionne ! Déjà avec Team Canada, Tristan Thompson a eu l’occasion de montrer ses progrès aux Lancers-Francs. Peu à l’aise sur la ligne depuis ses débuts en NBA (55% lors de sa saison rookie, 60% l’an passé), le quatrième choix de la draft 2011 a impressionné ses coaches en affichant un très correct 79% avec la sélection canadienne cet été. Ce changement de main en dit long sur la personnalité de Thompson. Le jeune intérieur, cible des critiques et des interrogations suite à sa sélection en 2011, a de l’ambition. Et il n’a peur de rien. Pas même de la concurrence du dernier premier choix de la draft, Anthony Bennett. Ni du retour d’Anderson Varejao, amené à jouer au poste 4 – le même que celui de Thompson donc – si Andrew Bynum retrouve un niveau de jeu décent. Titulaire lors des trois premiers matches de la saison, le natif de Brampton semble vraiment avoir fait de gros progrès en attaque. Il est d’ailleurs le deuxième meilleur marqueur (13,7 points) des Cavaliers derrière Kyrie Irving. Et encore, sans son match raté cette nuit (2 points inscrits), il serait probablement devant dans les statistiques. Tristan Thompson a tout simplement été énorme lors de ses deux premières sorties avec 18 points et 9 rebonds face à Brooklyn suivis d’un double-double (21&11) contre Charlotte. Cerise sur le gâteau, il tourne à 51% aux shoots et 79% aux LF. Il faut dire que ce changement de main est le fruit d’une longue réflexion, motivée par ses coéquipiers et l’envie d’être un grand joueur.
[superquote pos="d"]"ce changement peut faire de lui un All-Star" Jeremy Pargo[/superquote]« Je lui ai dit de shooter tout le temps de la main droite », raconte Jeremy Pargo. « Il a une meilleure gestuelle (de la main droite), ça a l’air plus naturel. Il sera un joueur solide mais ce changement peut faire de lui un All-Star. »
Tristan Thompson est encore loin d’une première étoile. Mais il confirme sa grosse fin de saison et les progrès entrevus en avril dernier. Il frôlait déjà le double-double de moyenne l’an passé (11,7 points, 9,4 rebonds). Il se doit désormais d’afficher de telles statistiques.
« Les gens ont peur de la nouveauté. Je ne veux pas rester là à me dire pendant des années : ‘et si j’avais fait ce changement ? Est-ce que notre équipe aurait passé un cap ? Est-ce que j’aurais été un des meilleurs ailiers fort de la ligue ? »
Laissons de côté la défense de Thompson. Le jeune joueur est un crack dans ce domaine et Mike Brown espère même en faire "le meilleur défenseur de l'histoire au poste". Rien que ça. Concentrons-nous donc sur l'autre côté du terrain. En Attaque, Tristan Thompson est en passe de devenir une menace de choix aux Cavaliers. Il a progressé dos au panier. Ambidextre, il peut d’ailleurs conclure ses mouvements mains gauche ou main droite… un atout de poids. Même s’il n’est pas très grand (2,06 m) il demeure suffisamment rapide pour prendre l’avantage sur les intérieurs plus costauds mais aussi sur les poste 3 passés à l’intérieur dans des cinq « small ball ». Enfin, le tir à mi-distance de Thompson est désormais bien plus fiable depuis que ce dernier a opté pour la main droite. Souvent cantonné à un rôle de finisseur après avoir capté un rebond offensif, le Canadien va pouvoir bénéficier de plus de responsabilités en attaque. Il ne serait pas étonnant de le voir tourner autour des 15-16 points de moyenne cette saison. Autre avantage pour les Cavaliers, les défenses adverses vont devoir surveiller Tristan Thompson de ce côté du parquet. De quoi laisser plus de libertés à Kyrie Irving. Au final, ce changement de main pourrait avoir un impact plus que positif sur la saison de Cleveland, surtout si les Cavs disputent les playoffs pour la première fois depuis 2010…

Les highlights de Tristan Thompson face aux Nets

[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=vGLljMs4_2s[/youtube]
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest