107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

Trois points, lay-ups : Jayson Tatum va moderniser son jeu cette saison

N.SPar N.SPublié

Quelque peu décevant l'an passé, Jayson Tatum a promis qu'il allait arrêter les bêtises. Ça tombe bien parce que les C's ont vraiment besoin de lui

Les playoffs de son année rookie avaient subjugué la planète NBA. Ce jeune homme, intronisé chef de meute des Celtics privés de Gordon Hayward et Kyrie Irving, avait porté son équipe jusqu'au Game 7 des finales de conférence. Sa campagne, bouclée à 18,5 points de moyenne à 47%, laissait rêveur quant à la suite des opérations. Mais Jayson Tatum s'est ensuite un peu perdu en route. Le retour des blessés ne lui a pas fait du bien et, comme les autres, il s'est raté.

Certes, ses stats au scoring ont été revues à la hausse par rapport à la saison précédente (13,9 à 15,7 points), mais avec moins d'adresse (45% contre 47,5%) notamment à trois points (43,4% à 37,3%). On lui a aussi reproché ses choix en attaque, lui qui a eu tendance à rester dans la zone intermédiaire. Statistiquement, c'est le shoot le moins efficace en NBA. Mais tout ça, c'est terminé à entendre l'ailier de Boston.

"La saison dernière a été un peu néfaste dans beaucoup d'aspects. J'ai compris ça. Je l'ai reconnu et je vais essayer d'être meilleur cette saison. Je vais me préoccuper d'aller plus au panier. Je vais plus shooter à trois points, aller au lay-up et sur la ligne des lancers"

Brad Stevens n'attend que ça afin de pouvoir faire de Jayson Tatum son go-to-guy avec Kemba Walker. Car c'est cette absence de hiérarchie qui a cruellement fait défaut dans le fiasco de l'an passé.