Tyler Herro, une vengeance bien préparée pour jouer un rôle clé en Finales NBA

Tyler Herro, une vengeance bien préparée pour jouer un rôle clé en Finales NBA

L'arrière du Miami Heat Tyler Herro sera l'un des joueurs à suivre sur ces Finales NBA et le talent compte bien surprendre son monde.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Tyler Herro commence à se faire un nom en NBA. Avant même le début des Finales de la Conférence Est, l'arrière du Miami Heat était perçu comme l'un des dangers à surveiller par l'entraîneur des Boston Celtics Brad Stevens. Le coach de la franchise du Massachusetts avait conscience des qualités du rookie des Floridiens. Et pourtant, il n'a pas réussi à le gérer.

C'est d'ailleurs généralement la marque des grands : tu sais exactement ce qu'ils vont faire, tu as un plan contre ça mais ils arrivent quand même à le faire. Herro était perçu comme le facteur X de la série face aux Celtics. Il a été le facteur X de cette série avec un match héroïque à 37 points et de nombreux paniers importants.

A l'approche du débuts des Finales NBA face aux Los Angeles Lakers, le statut du gamin de 20 ans n'a pas changé. Derrière le trio Jimmy Butler, Bam Adebayo et Goran Dragic, il peut - doit ? - jouer un grand rôle sur cette série. Irréprochable dans son attitude et peu impacté par la pression pour sa première saison en NBA, le natif de Milwaukee va se reposer sur sa principale motivation pour faire la différence : son désir de vengeance.

Tyler Herro n'a pas oublié la Draft...

Il y a une constante au sein de cette équipe de Miami : ils sont quasiment tous animés par l'envie de prendre une revanche. Butler après ses échecs aux Minnesota Timberwolves et aux Philadelphia Sixers. Adebayo après son éviction de Team USA l'été dernier. Dragic après une vraie période difficile dans sa carrière. Ils ont tous vécu des moments compliqués qui ont laissé des traces. Et ils utilisent ce mauvais souvenir pour en faire plus. Pour prouver. Et de son côté, Herro n'échappe pas à la règle. Le jeune homme n'a toujours pas digéré sa sélection à la #13 place de la Draft 2019.

"Dans notre équipe, nous avons de nombreux gars qui ont fait l'objet de doutes, qui ont été sous-estimés. Et nous avons donc tous une certaine rancœur. Personnellement, même si j'apprécie le fait d'avoir été drafté, ma #13 place m'a vraiment motivé.

J'aime l'opportunité que j'ai eue ici. Mais les noms des 12 gars sélectionnés devant moi sont toujours dans un coin de ma tête. Je connais tous les joueurs qui ont été pris avant moi. Donc ça me motive vraiment", a fait savoir Tyler Herro devant les médias.

Les entraînements secrets de Tyler Herro pendant le confinement

Dans l'ordre, Herro a entendu son nom prononcé par Adam Silver après : Zion Williamson, Ja Morant, RJ Barrett, De'Andre Hunter, Darius Garland, Jarrett Culver, Coby White, Jaxson Hayes, Rui Hachimura, Cam Reddish, Cameron Johnson et PJ Washington. Actuellement, si on devait refaire cette Draft, le talent du Heat serait probablement sélectionné au #4 pick. Peut-être même le #3 malgré le potentiel probablement supérieur de Barrett. C'est dire le steal effectué par Miami.

De la pression ? Quelle pression ?

En tout cas, avec cette mentalité, on comprend facilement pourquoi le jeune homme s'entend particulièrement bien avec Jimmy Butler. Ils ont tous les deux cette envie de prouver. Cette envie de faire taire leurs détracteurs ou ceux qui ont douté d'eux. Et il faut avoir les reins solides pour l'assumer. Surtout à seulement 20 ans. Surtout pour sa première année en NBA.

Mais face à la pression, Herro ne tremble pas. On aurait bien tenté de dire "qu'il boit la pression", mais il n'a pas encore l'âge légal aux USA. En tout cas, dans les moments importants, le joueur du Heat s'éclate, assume et brille. Tout au long de ces Playoffs, il l'a démontré. Et il compte bien afficher le même visage face aux Lakers.

"Concernant les tirs décisifs, je crois que je me retrouve avec la balle en mains car j'ai la confiance de mes partenaires. Ils savent que je suis confiant pendant tout le match et que je ne ressens aucune pression. D'ailleurs, en réalité, je ne crois pas qu'il y ait tant de pression sur un match de basket", a relativisé Tyler Herro.

Comme les Celtics, les Angelenos ont été prevenus : Tyler Herro a l'intention de faire basculer la série en faveur du Heat. Est-ce que les Lakers vont réussir à trouver la parade pour limiter l'apport du facteur X de Miami ? Il s'agit probablement de l'une des clés de ces Finales NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest