Victor Oladipo, merci et à bientôt

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Victor Oladipo a été une bouffée d'air frais pour les Indiana Pacers cette saison et durant ces playoffs. La suite s'annonce prometteuse pour lui et la franchise.

Combien ont tiré une tête de trois mètres de long en apprenant le détail du trade de Paul George à OKC lors de la dernière intersaison ? On s'est à peu près tout demandé ce que Kevin Pritchard avait fumé pour accepter un deal sans aucun pick et seulement deux joueurs en retour, l'un peu confirmé et pas hyper "coté", Domantas Sabonis, l'autre semblant incapable d'être plus qu'une deuxième ou troisième option limitée par des copies irrégulières, Victor Oladipo.

Si le Lituanien a apporté satisfaction, "Dipo" a fait mieux que ça. Aujourd'hui, même après la sortie de route des Pacers au terme d'une série en 7 matches contre les Cavs, Indiana semble sortir gagnant de ce trade grâce à lui. Devenu All-Star, incroyablement fiable des deux côtés du terrain, l'ancien arrière du Magic a livré une saison et une série pleines d'enthousiasme, de soif de revanche et d'agressivité. Les ingrédients qui font que l'on s'entiche d'un joueur qui n'avait jusque-là vraiment fait décoller personne.

Cette nuit encore, dans l'Ohio, le 2e choix de la Draft 2013 a été épatant. Si le collectif est l'une des forces du groupe de Nate McMillan, Victor Oladipo en est l'atout n°1. Le finisseur, le playmarker, le "primary defender", rien que ça... Avec 30 points, 12 rebonds et 6 passes et malgré une mise au repos un peu trop prolongée à son goût en 2e mi-temps, le Hoosier a entretenu le suspense dans cette ultime rencontre. Ce n'est pas pour rien que LeBron James est immédiatement venu lui proposer une accolade au coup de sifflet final. On ne saura jamais ce que lui a dit le "King" dans le creux de l'oreille. Sans doute quelque chose comme : "Merci de m'avoir obligé à me surpasser pour rappeler à tout le monde qui était le boss. Et pas merci pour m'avoir usé jusqu'à la moelle au point d'avoir des crampes".

Plus le même joueur, et ce n'est pas fini...

Victor Oladipo a fait de cette série un must-watch et de cette équipe tout court une vraie promesse pour la suite. Les fans des Pacers pensaient devoir patienter plusieurs années et sans doute passer par la loterie avant de digérer le départ de leur franchise player. Au final, ils en trouvé un plus investi, plus jeune et pas encore complètement arrivé à son top niveau. Car on a en effet découvert au fil des semaines un Oladipo plus compétiteur que ce que l'on pouvait imaginer. Fini le lieutenant effacé et improductif de Russell Westbrook durant quelques mois. Dipo a capté l'essence de tueur de Westbrook tout en laissant le gêne du mangeur de feuilles de matches à Oklahoma City.

Comme l'a confié son coach personnel David Alexander sur Instagram, le joueur de 25 ans est déjà tourné vers l'avenir. Quelques instants après le coup de sifflet final, Alexander a ainsi reçu ce sms : "Quand est-ce qu'on commence ? Je suis prêt à passer au niveau supérieur".

"Je ne peux pas inventer ça. Regardez l'heure du SMS. Ce mec ne s'est sans doute même pas douché après l'un des plus grands matches de sa jeune carrière, qu'il est déjà en train de se remettre au travail. Les jeunes athlètes, prenez en de la graine".

I can’t make this shit up! Look at the time on this text, this dude probably hasn’t even showered yet after playing one of the biggest games of his young career and he’s already trying to get back to work! You young athletes out there take notes... @vicoladipo I’m sending you the jet, we start tonight! 🛩 ************************************************ 👉🏽And Yes I had his name is mis spelled in my phone, it’s been that way from day one and left it like that🤣

Une publication partagée par David Alexander (@dzandertraining) le

Victor Oladipo sait déjà sur quoi travailler. Absolument tout. C'est à ce prix-là que l'on devient un incontournable de la ligue et pas le joueur d'une saison. Son objectif est là et on peut lui faire confiance pour l'atteindre.

Les stats de Victor Oladipo

SeasonTeamGMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPts
2017-18IND7534:028.517.947.72.15.837.13.94.979.90.64.65.24.32.92.40.823.1