Le retour de Heurtel, la première de Roos, le cas Jaiteh, Vincent Collet s’explique

Lors d'une visio-conférence, le sélectionneur Vincent Collet est revenu sur ses choix pour la fenêtre internationale de février.

Barbara YouinouPar Barbara Youinou | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
Le retour de Heurtel, la première de Roos, le cas Jaiteh, Vincent Collet s’explique

"La sélection très poche de celle de novembre, elle avait donné satisfaction. Cela nous a amené à confirmer une grande majorité des joueurs". En effet, la fenêtre paloise avait été un franc-succès avec deux victoires face à la Grande-Bretagne (79-56) puis contre l'Allemagne (86-74). Alors que l'objectif Eurobasket 2022 se rapproche sensiblement, Vincent Collet a convoqué douze joueurs pour finir le travail. L'opportunité de pouvoir compter sur Thomas Heurtel a rebattu les cartes sur le poste 1, tandis que le "petit" nouveau Maxime Roos (il fait 2,02 m) fait son apparition dans le groupe.

Le sélectionneur des Bleus, qui a eu des mots très classes pour les journalistes de l'Equipe qui luttent actuellement pour leurs emplois, a aussi précisé quels seraient les objectifs pour cette fenêtre de février.

Sur Thomas Heurtel

"C'est une opportunité liée à ses difficultés avec sa situation à Barcelone. Je me réjouis qu'il puisse renforcer notre équipe, ça va être pour nous un bon coup de main. La Fédération prévient toujours les clubs concernés (par la convocation de joueurs en sélection). Elle prend en charge l'assurance pendant la période de compétition. Le concernant, il n'y a pas de différence par rapport à d'autres joueurs."

Sur la Jeep Elite

"J'attends avec impatience la décision de mardi en ce qui concerne la Jep Elite. Je préférerais que le championnat continue à jouer. S'il y a un arrêt total des compétitions ça serait un vrai souci".

Sur Maxime Roos

"On le suivait depuis un moment. C'est un vrai 3 qui peut jouer 4. Il pourrait être un véritable apport surtout face au Monténégro qui a des 4 jouant souvent au large. Clairement depuis début de saison, Maxime a franchi un pallier. Ses performances répétées avec Boulogne ont attiré un peu plus notre attention. Il a plus joué en poste 4. Pour lui c'est synonyme plus grande efficacité.

En 3, il ne pose pas beaucoup la balle par terre, c'est moins préjudiciable en 4. Même si c'est un gabarit léger, c'est un joueur qui a une vraie valeur athlétique, qui va vite, bouge, avec beaucoup d'efficacité. Il a des qualités pour nous aider".

Sur le capitaine

"On ne prévoit pas de changer le capitanat. Andrew (Albicy) sera le capitaine. On se réjouit de pouvoir accueillir Thomas. C'est une opportunité. Son profil est très complémentaire de celui d'Andrew. On peut même imaginer pouvoir les associer".

Sur les adversaires

"L'objectif sera de battre le Monténégro pour assurer la qualification. On sait que ça sera compliqué contre la Grande-Bretagne (qui devrait récupérer l'intérieur manceau Ovie Soko). Ils ont du répondant. C'est une équipe très agressive. Elle joue dur. Dès qu'on avait baissé notre niveau d'agressivité contre eux, c'était devenu plus compliqué. On espère avoir déjà notre qualification avant de les jouer".

Sur Mam Jaiteh

 "Mam fait partie des cas d'hésitation. La bonne tenue de la fenêtre de novembre a motivé certains de nos choix. Il était dans les discussions mais on a préféré confirmer la paire Lessort-Boutsiele, sachant aussi qu'Alexandre Chassang est plus à l'aise au poste 5.

En prendre un quatrième était un facteur de déséquilibre. J'ai personnellement regardé ses derniers matchs. Il a fait des choses très intéressantes. Mais c'était plutôt un choix au profit des joueurs de novembre qu'à son détriment. On a joué la continuité".

Crédit photo : FIBA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest