Yao Ming a une mission : trouver la nouvelle star chinoise

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Yao Ming a du travail depuis sa retraite sportive. Patron de la CBA, le Hall of Famer déplore l'absence de joueur marquant depuis son départ.

Alex Prewitt de Sports Illustrated a écrit un papier très intéressant sur Yao Ming cette semaine. Le journaliste est allé rencontrer l'ancienne star des Houston Rockets en Chine, où il est désormais à la tête de la Chinese Basketball Association. On y découvre les difficultés qu'éprouve le Hall of Famer pour faire progresser la ligue et le basket chinois dans son ensemble. Une lecture que l'on vous recommande vivement.

Outre son envie que la Coupe du monde 2019 en Chine soit un succès et que le championnat local continue de progresser, Yao Ming s'est donné une mission : tomber dans l'oubli grâce à l'avènement d'une nouvelle star. Dix ans après sa dernière saison complète en NBA, l'ex-pivot reste le seul véritable Chinois à avoir marqué les esprits pour les fans du monde entier.

"J'en ai assez d'être connu. Si dans 10 ans on utilise toujours le nom de Yao Ming pour représenter le basketball chinois, j'aurai échoué dans ma tâche. Nous avons besoin qu'une nouvelle star émerge. Alors je pourrai tranquillement m'asseoir derrière un bureau. Voilà mon objectif", a expliqué Yao Ming.

La saison dernière, seuls deux Chinois sont apparus en NBA. Ni Zhou Qi avec Houston, n Ding Yanyuhang avec Dallas n'ont pas réussi à se faire une place significative dans la rotation.