NBA Finals 2014

Encore excellent la nuit dernière, Boris Diaw a été une nouvelle l'un des grands artisans du succès des Spurs. Au bord du triple-double, l'intérieur des Bleus s'est attiré les éloges de Gregg Popovich et de son coéquipier en équipe de France, Tony Parker.

Mené 3-1 dans la série, le Heat jouera sa survie, dimanche à San Antonio. Et si aucune équipe n'a jamais remonté un tel retard en finales NBA, LeBron James et les Floridiens espèrent toujours créer l'exploit.

Irréprochable depuis son intégration dans le cinq majeur du Heat, Rashard Lewis n'en finit plus de convaincre son entraîneur mais également ses coéquipiers, à commencer par LeBron James.

Avec 21 points (8/15, 2/4 à 3-points) et 7 passes, Tony Parker a fait mieux que de résister à la puissance du Heat, porté par un grand LeBron James. Insuffisant malheureusement pour éviter la défaite aux Spurs, battus à domicile dans le Game 2.

Avec 14 de ses 35 points inscrits dans le seul troisième quart-temps, LeBron James a une nouvelle fois prouvé qu'il faisait partie de la race des "très grands". Dans son sillage, le Heat égalise à 1 partout et se place idéalement pour la suite de la série.

Grâce à ses 21 points et 7 passes dans le Game 2, Tony Parker a dépassé cette nuit Scottie Pippen et Michael Jordan en devenant le 13ème marqueur et le 8ème passeur de tous les temps en playoffs.

Touché à la cheville et annoncé incertain, Tony Parker tiendra finalement sa place cette nuit pour le premier match de la finale. Objectif désormais pour TP ? Aller chercher un nouveau titre avant des vacances bien méritées.

Chargement en cours

CHRONO Toute l'actu en continu

Chargement en cours