Dwyane Wade de retour à l’infirmerie

Blessé aux lombaires et au cou, Dwyane Wade est à nouveau sur le flanc alors que le Miami Heat devra batailler jusqu'au bout pour conserver sa troisième place à l'Est.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwyane Wade de retour à l’infirmerie
Alors que son corps l'avait jusqu'à présent laissé tranquille, Dwyane Wade va-t-il une nouvelle fois attaquer la postseason diminué par les blessures ? Victime d'une lourde chute, mecredi face aux Lakers, le taulier du Heat était absent la nuit dernière face à Sacramento et il y a désormais de fortes chances pour qu'il soit à nouveau forfait ce soir, contre Portland. Un pépin qui intervient au pire des moments pour l'arrière vétéran, meilleur marqueur des siens cette saison avec 19,2 points de moyenne, et dont l'absence pourrait coûter cher à Miami, toujours à la lutte pour une place dans le Top 4 à l'Est, synonyme d'avantage du terrain au premier tour des playoffs.
« Ça a empiré vendredi », a-t-il déclaré à ESPN. « L’impact sur le sol a été tel que j’ai vraiment mal au dos. Mon cou a heurté le sol et ça me fait vraiment mal. J’ai du mal à marcher normalement et c’est difficile pour moi de tourner rapidement la tête de gauche à droite. »
En l'absence de celui qu'Erik Spoelstra surnomme désormais "Frankenstein" en raison de ses difficultés à marcher, Gerald Green a fait mieux que de tenir la baraque en signant pas moins de 30 points pour guider le Miami Heat vers une précieuse victoire contre les Kings. Une prestation qui a certainement rassuré l'ancien MVP des finales qui entend désormais prendre tout le temps nécessaire pour se remettre de ses bobos et ainsi aborder les playoffs dans les meilleures dispositions possibles.
« Il n’y a rien que je puisse faire à part y aller étape par étape car je n’ai pas seulement mal au dos. Je souffre du dos et du cou. J’ai autant mal aux deux endroits. Quand j’aurai l’impression que je peux bouger et faire tout ce dont j’ai besoin, alors je reviendrai. »
Une chose est sûre, le Heat aura bien du mal à se passer d'un D-Wade à 100% lors de joutes printanières. Raison pour laquelle on ne peut qu'encourager ce dernier à s'économiser pendant quelques matches pour permettre à son corps de 34 ans de résister à l'enchaînement des rencontres en playoffs.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest