7 shoots à trois-points et 2 rookies pour taper les Suns

Voilà ce qu'il fallait aux Hornet hier soir pour venir à bout de l'actuelle meilleure équipe de la NBA (110-103). Après le réveil du David West la veille voici le retour du vrai Peja Stojakovic et la découverte de deux petits rookies. On l'avait oublié dans son formol il y a quelques mois le laissant […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Voilà ce qu'il fallait aux Hornet hier soir pour venir à bout de l'actuelle meilleure équipe de la NBA (110-103). Après le réveil du David West la veille voici le retour du vrai Peja Stojakovic et la découverte de deux petits rookies. On l'avait oublié dans son formol il y a quelques mois le laissant déclarer qu'il était heureux de jouer remplaçant. Depuis, ses stats étaient aussi faibles que le nombre de victoires de NOLA. Mais voilà que le shooteur fou des frelons retrouve doucement son shoot et ses sensations depuis quelques jours. Hier soir, pour la venue des Suns et toujours privés de CP3, les Hornets ont aligné Peja dans le cinq aux côtés d'Okafor et de West. Stojakovic a alors pris feu à trois-points comme lors de ses plus belles années aux Kings pour offrir une victoire en forme de bol d'air.
"C'est un match de saison régulière mais c'était une victoire très importante pour nous," expliquait Stojakovic. "On a une trop bonne équipe pour abandonner. On a vraiment des joueurs de grand talent dans cette team et il ne faut pas baisser les bras même si nous avons beaucoup de mal en ce début de saison."
[caption id="attachment_21087" align="alignright" width="250" caption="Chris Paul a (enfin) retrouvé le sourire et apprécie le spectacle."][/caption] Le serbe rentre 7 shoots longue distance sur ses 11 tentatives et termine avec 25 pts et 13 rbds. Okafor ajoute un bon double-double 13 & 12 tandis que le surprenant Devin Brown et le rookie Collison, tous les deux dans le cinq, scorent respectivement 19 et 15 pions. Même surprise du côté de l'autre rookie Marcus Thornton qui plante 19 points à 7/12 en 20 minutes.
"Darren et Marcus, je ne sais pas quoi dire à propos de ses kids," ajoutait Peja avec le sourire. "Il montre une telle maturité sur le terrain, je suis vraiment content pour eux. Darren (Collison) a vraiment progressé dans son jeu depuis qu'il a pris la place de Chris Paul et Marcus (Thornton) sort du banc et nous amène tout de suite des points."
Après avoir loupé les 5 premiers matches de la saison, Marcus Thornton, drafté au 2e tour (13 choix) par Miami, est monté tout doucement en pression. Le 13 novembre il surprend les Blazers en leur collant 20 points, il enchaîne avec 12 points face aux Hawks et aux Clippers et remet ça hier soir face à Phoenix. L'ex arrière de LSU tourne maintenant à 10,6 points et 2 rebonds de moyenne. Même chose pour Darren Collison. Le 21e choix de draft était destiné à ronger son frein derrière CP3 pendant toute la saison. Mais la blessure du all-star est une vraie opportunité. Depuis la blessure de Paul, le rookie tourne à 14 points et 4,3 passes en 26 minutes de moyenne.
Afficher les commentaires (38)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest