L’Allemagne survit à la Lettonie et défiera Team USA en demi-finales

L’Allemagne a évité de peu l’élimination face à la Lettonie, ce mercredi, en quarts de finale de la Coupe du monde (81-79).

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
L’Allemagne survit à la Lettonie et défiera Team USA en demi-finales

La belle épopée de la Lettonie touche à sa fin. Ce n’est pas elle, mais l’Allemagne qui affrontera les États-Unis en demi-finales de la Coupe du monde. La Mannschaft est restée debout ce mercredi (81-79), s’imposant d’un cheveu face à un adversaire extrêmement combattif.

La fin s’est montrée digne de l’ensemble de la rencontre, très disputée. Davis Bertans (20 points à 6/13 à trois points) et ses coéquipiers n’étaient qu’à un tir, pris de loin et au-dessus d’Isaac Bonga, de la victoire.

Les Allemands ont tout juste survécu à ces quarts de finale. Mis en danger par un collectif letton à l’exécution exemplaire et à l’adresse impressionnante (38 % à trois points), ils ont pu résister grâce à leur avantage physique et leur banc. Des atouts essentiels pour rester à flots face aux hommes de Luca Banchi, qui ont démarré fort avec 10 points d’avance après 5 minutes de jeu (3-13).

Ils ont été sauvés par leur domination sur les rebonds offensifs (14 contre 6 pour la Lettonie) et les points sur deuxième chance (20 contre 8). Leur jeu de transition, avec 10 points de plus que leur adversaire sur contre-attaque, s’est avéré vital. Surtout ils ont dû mobiliser la profondeur de leur effectif, les remplaçants ayant marqué la majorité des points de l’équipe (44/81).

Coupe du monde 2023 : le programme des quarts

Depuis le banc, Franz Wagner vient à la rescousse de l’Allemagne

Le soutien de leur banc a été crucial. Il fallait en effet pallier la défaillance totale de Dennis Schröder, qui a signé sa pire prestation du Mondial avec seulement 9 points à 4/26 aux tirs (15 %), ainsi que la baisse de régime d’Isaac Bonga (3 points à 1/5).

Le retour de Franz Wagner, qui avait été blessé à la cheville depuis le premier match de la compétition contre le Japon, s’est avéré être l’un des facteurs clés de la victoire. L’ailier du Magic, qui avait commencé la rencontre sur le banc, a inscrit 13 points décisifs en deuxième mi-temps. Sa performance et celle de son frère Moritz Wagner — auteur de 12 points à 3/3 et d’une interception capitale dans le quatrième quart-temps — ont offert un matelas d’avance nécessaire à la Mannschaft.

Celui-ci a suffi de justesse à amortir sa chute dans les minutes finales, la Lettonie ayant failli égaliser à plusieurs reprises dans la dernière ligne droite. Et bien que l’Allemagne soit sortie victorieuse, elle devra montrer un autre visage vendredi si elle souhaite avoir une chance face à la redoutable Team USA.

Jimmy Butler s’en fiche de la Coupe du Monde

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest