Surprise : Le sauveur des Blazers n’était pas celui que l’on attendait

Surprise : Le sauveur des Blazers n’était pas celui que l’on attendait

Alors que les Portland Trail Blazers se devaient de renouer avec la victoire, ils ont été portés par le jeune Anfernee Simons hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Ça allait mal aux Portland Trail Blazers. Avec neuf défaites au cours des onze derniers matches, les hommes de Terry Stotts avaient intérêt à réagir hier soir. Surtout s’ils veulent éviter de disputer le play in pour la deuxième année d’affilée. Et effectivement, ses joueurs ont renoué avec la victoire. Un large succès même, 133-112, contre les Indiana Pacers. Alors qui a mené la révolte ? Damian Lillard ? CJ McCollum ? Et bien non. Le héros du soir, c’est Anfernee Simons.

« C’est l’homme du moment, il faut lui parler », plaisantait Lillard au sujet de sa jeune doublure. « Neuf paniers à trois-points ! »

Oui, Simons, 21 ans, a bien mis neuf tirs primés. Mais le plus fort, c’est qu’il les a mis à la suite. L’arrière remplaçant des Blazers a converti ses neuf premières tentatives derrière l’arc pour écœurer ses adversaires du soir. Impossible pour les Pacers de garder le cap devant une telle adresse extérieure. Le facteur X de la rencontre a finalement conclu avec 27 points – tous inscrits derrière la ligne – et 9 sur 10 à trois-points.

« Après le premier trois-points que j’ai mis en seconde mi-temps, je savais que ça allait être une bonne soirée pour moi », confiait l’intéressé. « Dès ce moment-là, peu importe qui contestait mon tir ou la distance à laquelle se trouvait mon défenseur, je savais que ça rentrerait. »

Du coup, il n'est passé qu'à deux paniers du record de Lillard (11). Et il est devenu le premier joueur à enchaîner neuf trois-points de suite depuis Klay Thompson. Propre.

Dans son sillage, les Blazers ont marqué 20 de leurs 35 tentatives à trois-points. Dont presque la moitié pour Anfernee Simons. Ce n’est pas le premier coup d’éclat du 24ème choix de la draft 2018. C’est un joueur très talentueux et toute la franchise de l’Oregon le sait. Sans doute aussi celles en dehors de l’état, qui lorgne sur sa situation avec attention. Parce que s’il ne joue que 16 minutes par match, c’est évidemment parce qu’il y a deux gâchettes devant lui. Avec plus de temps de jeu, il aurait probablement l’opportunité de devenir un titulaire en puissance dans cette ligue.

Même sur ce laps réduit, Simons tourne à 8,2 points et 44% de réussite derrière l’arc. Et il est encore loin d’avoir terminé sa progression. Que ce soit à Portland ou ailleurs, il aura peut-être un jour l'occasion de devenir un sauveur... à plein temps.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest