Le compliment qui peut faire flipper Brandon Ingram

Brandon Ingram a reçu les compliments de Charley Rosen, un proche de Phil Jackson. Attention, c'est un homme qui pensait que LeBron James n'arriverait à rien en NBA...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA
Le compliment qui peut faire flipper Brandon Ingram
Charley Rosen est l'un des hommes de confiance de Phil Jackson et un ami de très longue date du Zen Master. C'est aussi un analyste spécialisé dans le basket universitaire et les prospects NBA. Le site Today's Fastbreak, pour lequel il écrit des articles sur le scouting, lui a demandé son avis sur Brandon Ingram, l'ailier de Duke attendu comme l'un des deux premiers choix de la Draft 2016. Le moins que l'on puisse dire c'est que Rosen est élogieux avec le joueur récemment éliminé du Tournoi NCAA avec les Blue Devils.
"Vu qu'il va être drafté par l'une des plus mauvaises équipes de la ligue (même s'il lui reste une chance d'atterrir à Boston), Brandon Ingram aura du temps de jeu pour faire progresser son jeu et apprendre à réussir dans cette ligue rugueuse. S'il est ouvert aux conseils et au travail, il n'y aurait rien d'étonnant à le voir devenir, dans trois ou quatre ans, une réplique de Kevin Durant ou de George Gervin".
S'il a déjà lu l'analyse de Charley Rosen sur LeBron James avant que celui-ci ne soit drafté par les Cavs en 2003, Ingram a de quoi s'inquiéter de cette chronique dithyrambique. A l'époque, il décrivait le "Chosen One" de manière bien peu optimiste...
"Fans des Cavs, ne vous emballez pas sur le rêve que représenterait LeBron James. Au mieux, le "King" deviendra un joueur NBA moyen... Au lycée, LeBron est peut-être un homme au milieu d'enfants, mais ce sera exactement l'inverse en NBA. Il affrontera des hommes doués, expérimentés, puissants et sans pitié".
Une analyse qu'il essaye de faire oublier pour ne pas ternir sa réputation...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest