Brandon Ingram, attention à la prise de poids

L'ancien préparateur de Michael Jordan et Kobe Bryant recommande vivement aux Lakers de ne pas brusquer Brandon Ingram. Le rookie a beau être très maigre, le faire gonfler en quelques semaines ne lui serait pas bénéfique.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Brandon Ingram, attention à la prise de poids
Ça n'a échappé à personne, Brandon Ingram, le rookie des Los Angeles Lakers, est très mince, pour ne pas dire maigre. L'ailier passé par Duke est souvent comparé à Kevin Durant en termes de morphologie, "KD" ayant débarqué dans la ligue en étant bien moins robuste qu'aujourd'hui. Certains scouts se sont interrogés sur les risques de ce manque de poids au quotidien en NBA, notamment face aux adversaires les mieux bâtis. Certains estimaient même qu'une prise de poids très rapide était nécessaire à Ingram pour ne pas que sa première saison dans la ligue soit un flop. Visiblement, mieux vaudrait laisser au jeune ailier le temps de progressivement augmenter sa masse. C'est Tim Grover, l'ancien préparateur de Michael Jordan et Kobe Bryant, excusez du peu, qui l'a recommandé sur ESPN, inquiet que l'on somme à un rookie à la composition si chétive de procéder ainsi.
"C'est exactement comme ça que l'on échoue en NBA. La prise de poids doit être un processus lent. On parle de joueurs de basket, pas de bodybuilders. Ils se déplacent, bougent et doivent performer. Ils savent très bien comment se sent leur corps. On ne peut pas simplement leur faire prendre autant de kilos et s'attendre ensuite à ce qu'ils conservent leur toucher et leur qualité de déplacement".
A la Draft, Brandon Ingram était annoncé à 86 kg pour 2.06m. A Duke, il devait ingurgiter entre 5000 et 6000 calories pour tenter de rééquilibrer sa courbe...  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest