Avec Chris Andersen, le Heat entre dans « une autre dimension »

Chris Andersen a gagné le respect de l'ensemble de ses coéquipiers du Miami Heat à force de jouer chaque soir avec passion et énergie.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Avec Chris Andersen, le Heat entre dans « une autre dimension »
Et si Chris Andersen était la pièce manquante à l’effectif déjà stratosphérique du Miami Heat ? Le Birdman, ou plutôt Bird comme il souhaite désormais être appelé par les journalistes, a complètement relancé sa carrière en Floride. Le joueur de 34 ans a retrouvé une seconde jeunesse aux côtés des superstars du Heat, qu’il a rejoint fin janvier. Même s’il est l’un des joueurs les plus âgés de l’effectif, Chris Andersen ne manque pas de jus lorsqu’il s’agit de jouer des coudes sur le terrain, comme l’explique LeBron James au Miami Herald :
« Son activité, son énergie… C’est un joueur comme Joakim Noah ou Anderson Varejao, le genre de types qui jouent à fond jusqu’à que leurs réservoirs soient vides. Ils refont le plein et retournent sur le parquet pour tout donner à nouveau. Il n’y a pas beaucoup de mecs comme ça dans notre ligue. »
En effet, Chris Andersen est l’archétype même de « l’energizer » décrit par LeBron James. Rebonds, blocks, écrans, défense, paniers faciles, claquettes, il apporte au jeu d’une équipe par tout ces petits gestes et autres tâches ingrates que certains délaissent et qui sont pourtant essentiels à la victoire d’une équipe. Contre Philadelphie, par exemple, Birdman a gobé 15 rebonds en 25 minutes. Une qualité du joueur qui pourrait faire du bien au Heat en playoffs. Le coach et ses coéquipiers sont ravis :
« C’est un excellent rebondeur dans la peinture mais il en a eu quelques uns qui n’étaient même pas dans sa zone, ce sont des rebonds de playoffs. » Erik Spoelstra.   « Dans cette ligue il y a les rebondeurs et ceux qui peuvent prendre des rebonds dans le trafic. Vous n’imaginez pas à quel point c’est dur de prendre un rebond là-dedans. Tous ne le peuvent pas, Bird, lui, le peut. » Shane Battier.
Pour l’ensemble des joueurs du Heat, Chris Anderson apporte « une autre dimension » à la franchise. Normal pour un mec qui semble lui-même venir d’une autre planète. Dans ces conditions pas étonnant que Miami affiche un bilan de 33 victoires et 3 défaites depuis l’arrivée du Birdman…

Les statistiques de Chris Andersen

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 MIA 36 0 14.0 0.564 0.000 0.682 1.1 2.6 3.7 0.3 0.3 0.9 0.4 2.1 4.4
Career 518 10 17.6 0.511 0.083 0.644 1.8 3.4 5.1 0.5 0.4 1.6 0.8 2.0 5.4
Afficher les commentaires (21)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest