Chris Bosh, l’éternel oublié du Heat

Lorsque les défenses adverse l'oublient dans le corner, Chris Bosh fait mouche. Lorsque les fans le considèrent comme soft ou inefficace, il leur prouve le contraire.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chris Bosh, l’éternel oublié du Heat
Nous avons déjà abordé plusieurs fois l’évolution de Chris Bosh depuis son arrivée au Miami Heat, de son statut de « Most Important Player » désigné par Erik Spoelstra à la menace fantôme qu’il représente pour les défenses adverses. Mais il y a un point sur lequel nous n’avons pas encore insisté : la force mentale et les différentes étapes qui ont menées la star du Heat à se métamorphoser. Il voulait être le héros de la ligue comme Michael Jordan, être la superstar de son équipe. Il voulait aussi ressembler à Tim Duncan et Kevin Garnett.
« C’étaient mes modèles. Ce sont des intérieurs de grandes tailles qui peuvent dribbler, tirer à mi-distance et tuer leur adversaire dans la raquette. En tant que joueur, après avoir été formé pour jouer le rôle de l'intérieur traditionnel, c'était la chose la plus fantastique que j'ai vu de ma vie. »
Chris Bosh a misé sur la polyvalence. Il n’est pas seulement capable de se déplacer rapidement d’un bout à l’autre du terrain. Il n’est pas seulement l’un des intérieurs les plus mobiles de la ligue. Il a aussi travaillé son tir à trois-points. Et il a passé un cap à chaque saison. Il y a deux ans, le All-Star a achevé les Boston Celtics avec trois tirs primés décisifs dans le dernier QT. L’an dernier, il a maintenu le Heat en vie en captant le rebond offensif le plus important de sa carrière lors du sixième match des finales… dimanche soir, il s’est à nouveau montré décisif en inscrivant un nouveau panier à trois-points décisif dans le corner à quelques secondes de la fin du match. Il a également offert une passe décisif à Dwyane Wade sur l’action suivante.
« C’est le gars que tout le monde oublie. Mais les gens ont tort de faire ça », remarque LeBron James.
Chris Bosh est parfois critiqué pour son faible impact dos au panier malgré sa taille. Des critiques qu’il fait taire à coup de tirs décisifs. Les observateurs extérieurs au Heat commencent seulement à comprendre à quel point il est important pour l’équilibre offensif et défensif de Miami. Il a parfois été qualifié de joueur soft. Mais changer radicalement de style de jeu et de statut ne nécessite-il pas une vraie force de caractère ?
« Il est très fort mentalement », souligne Erik Spoelstra. « C’est pour cela que ça me rend fou quand les gens émettent des doutes à son sujet. Il a la victoire dans son ADN. Il sait qu’il sera critiqué sur la manière dont on lui demande de jouer mais il a la force mentale pour passer au-dessus de ça. »
La jeune superstar de Toronto a su laisser son ego de côté pour devenir le shooteur assassin et décisif du Miami Heat. Un double champion NBA toujours en course pour une troisième bague…
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest