Sexton, Bridges, Ayton : les principaux « oubliés » de la deadline

Sexton, Bridges, Ayton : les principaux « oubliés » de la deadline

Les joueurs draftés en 2018 avaient jusqu’à hier soir pour signer une extension avec leur franchise. Ça ne sera pas le cas pour Collin Sexton.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

De Collin Sexton à Marvin Bagley, tour d'horizon des joueurs draftés en 2018 qui n'ont pas été prolongés pendant l'intersaison.

Collin Sexton (Cleveland Cavaliers)

Comme quoi, claquer 24 points à 47%, ça ne paye pas. Des performances qui, habituellement, suffisent à dénicher un contrat au maximum. Collin Sexton est un excellent soliste. Mais les Cavaliers ne l’imaginent peut-être pas porter la franchise dans le futur. Surtout avec l’explosion à venir de Darius Garland à la mène. Du coup, ils n’ont pas prolongé le huitième choix de la draft 2018. Ils essayeront peut-être même de le transférer pendant la saison…

Miles Bridges (Charlotte Hornets)

Là, c’est plus surprenant. Miles Bridges s’est affirmé comme un excellent complément de Lonzo Ball en compilant tout de même 12 points et 6 rebonds avec un excellent 40% de réussite derrière l’arc. De plus en plus complet et très athlétique, l’ailier polyvalent devrait pourtant faire partie du projet des Hornets sur le moyen terme. Ils pourront toujours s’aligner sur toutes les offres lors de la Free Agency mais c’est dommage.

Deandre Ayton (Phoenix Suns)

Grosse prise de risque de la part des Suns qui ont refusé catégoriquement de filer le maximum au premier choix de la draft 2018. Deandre Ayton saura certainement s’en souvenir au moment de se concentrer sur son avenir en NBA.

Pas de prolongation pour Deandre Ayton, pourquoi les Suns prennent un risque

Marvin Bagley (Sacramento Kings)

Quelque part, dans un coin, des supporters des Kings se réunissent de manière anonyme et évoquent leur vie difficile depuis que leurs dirigeants ont préféré miser sur Marvin Bagley à la place de Luka Doncic.

Mo Bamba (Orlando Magic)

Mo Bamba sera donc en « contract year » et ça s’est senti dès les matches de pré-saison. Le pivot semblait plus percutant que d’habitude. Il est peut-être prêt à se révéler vraiment en NBA pour aller signer un deal intéressant l’été prochain.

Kevin Knox (New York Knicks)

C’est presque déjà la saison de la dernière chance pour l’ailier des Knicks, draftés en 9ème position en 2018.

Draft 2018 : Kevin Huerter prend un beau chèque, Grayson Allen prolongé

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest