CQFR : LeBron surnage, Dellavedova est dirty, Bazemore aime gueuler

Vous n’avez que quelques minutes dans les transports ou en déjeunant pour faire le point sur cette nuit de playoffs ? C’est ici que ça se passe.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Vous n'avez pas eu le temps de mater les matches de la nuit et vous n'avez que quelques minutes dans le bus ou en avalant votre sandwich pour rattraper votre retard ? On a sélectionné pour vous ce qu'il fallait retenir du match de la nuit. -Ceux qui sont allés se coucher après quelques minutes de match (honte à vous, c’était férié le lendemain) n’ont pas dû comprendre la feuille de stats de LeBron James. Il faut dire que le « Chosen One » avait raté ses 10 premiers shoots, soit le pire début de match de sa carrière en playoffs. Ses haters aiment bien rappeler qu’il a déjà failli mentalement par le passé, mais finir à 37 points, 18 rebonds et 13 passes après un départ aussi pourri, ça force le respect, non ? - D’ailleurs, LeBron affiche une moyenne en triple-double à la « Big O » Robertson depuis le début de la série contre Atlanta (32.7 pts, 11.7 rbds et 10 pds). Effrayant. - Matthew Dellavedova est décidément un spécialiste du tacle glissé avec le corps. Son move fonctionne à merveille puisqu’il arrive soit à blesser son adversaire (Kyle Korver), soit à le faire éjecter parce qu’il a envie de le cogner (Gibson, Horford). Son best of des playoffs ci-dessous. -"Ça ne fait pas longtemps que Dellavedova est dans la ligue, mais il doit comprendre une chose. C’est une grande confrérie, on doit faire attention l’un à l’autre. Je n’aurais pas dû réagir comme ça mais il a un tableau de chasse, c’est clair". Il a cru quoi Al Horford ? Que les adversaires allaient y aller mollo pour ne pas qu’il ait de bobo ? -Individuellement, on a droit à de sacrées perfs individuelles et de beaux duels dans ces playoffs et c’est indiscutablement beau à voir. Harden vs Curry, Paul vs Harden, LeBron vs Rose, etc… Par contre, on attend toujours de vraies démonstrations collectives façon Spurs avec un groupe entier qui en malmène un autre. Pour les Finales peut-être ? - Pendant ce temps-là, Kyrie Irving peut tranquillement se soigner pour être à peu près en état pour affronter Stephen Curry. Balayer Atlanta sans le meneur All-Star ni Kevin Love, ce serait quand même impressionnant. -Après joueur de basket et GM officieux, LeBron James endosse une troisième casquette, celle d’avocat de la défense et de Matthew Dellavedova en particulier. Un soutien précieux pour le morpion australien, qui va commencer à s’attirer les foudres de la ligue. "Matthew, c'est mon gars, mon coéquipier. Les gens essaient de lui faire une sale réputation. Il ne mérite pas ça et ça ne me plait pas du tout. Si les Hawks sont concentrés uniquement sur "Delly", c'est qu'ils ne sont pas concentrés sur les bonnes choses". -Kent Bazemore, titulaire cette nuit en remplacement de Kyle Korver avait dit qu’il considérait qu’Atlanta était toujours une meilleure équipe que Cleveland. Ça a pas mal fait jaser, mais dans l’idée, on voit ce que veut dire l’ancien agitateur de banc des Warriors. Collectivement et dans l’adversité, les Hawks ont encore montré de belles choses dans le game 3. Sauf qu’avoir un collectif rodé mais sans un talent exceptionnel comme LeBron James, ça ne suffit pas toujours… - Par contre, l’ami Bazemore faisait moins le fier après s’être pris l’autobus LeBron dans la tronche en compagnie de Mike Muscadet Muscala. https://www.youtube.com/watch?v=6tt5xhq3rM0 -Les petits clips « mic’d up » que la NBA poste de temps en temps donnent presque envie de suivre un match sans autres commentaires que ceux des joueurs en live. Cette nuit, on a pu s’apercevoir grâce à ce dispositif que Bazemore aimait deux choses par-dessus tout : Phil Collins et beugler après chaque panier. https://www.youtube.com/watch?v=fu89NRp44yg  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest