CQFR : Damian Lillard est un fou furieux, LeBron est increvable

CQFR : Damian Lillard est un fou furieux, LeBron est increvable

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les résultats de la nuit en NBA

Jazz @ Celtics : 117-109
Cavs @ Heat : 98-113
Knicks @ Sixers : 96-99
Thunder @ Bulls : 102-123
Hawks @ Rockets : 119-107
Pelicans @ Blazers : 124-125
Wolves @ Lakers : 121-137

Damn, Lillard !

"L'émotion et le courage". Dans quelques années, lorsque des gamins qui ne l'ont jamais vu jouer viendront vous demander pourquoi Damian Lillard va entrer au Hall of Fame alors qu'il n'aura peut-être jamais été MVP ou n'aura peut-être jamais disputé de Finales NBA, vous saurez quoi leur répondre. Le meneur des Portland Trail Blazers a encore livré l'une de ces performances dont il a le secret cette nuit face aux New Orleans Pelicans.

"Dame" ne pouvait pas laisser son équipe perdre pour le retour au jeu de son camarade CJ McCollum. Alors que les Blazers étaient menés de 17 points, Lillard a pris feu et décidé de renverser une situation franchement compromise. Avec 50 points, 10 passes, 6 rebonds et les lancers francs de la gagne à 1.2 seconde de la fin, le meneur de Portland a été fabuleux et a rappelé qu'il ne fallait pas l'exclure de la course au MVP.

Le chemin sera ardu, mais il a encore ses chances si les Blazers remontent suffisamment au classement dans les semaines qui viennent. Dans le genre "valuable", Damian Lillard se pose là...

- Le fait que Damian Lillard n'ait eu besoin que de 20 tirs pour arriver à 50 points (le 18/18 sur la ligne a bien aidé) le place au troisième rang de ce classement derrière Adrian Dantley (17) et Willie Burton (19).

- Pour son comeback, CJ McCollum a inscrit 10 points en 27 minutes et aura besoin d'encore un peu de temps pour retrouver du rythme et la production qui donne tant d'espoirs aux Blazers.

LeBron défie la fatigue

- LeBron James est lui un monstre de longévité et de cardio. Malgré le back to back qu'ont dû disputer les Lakers, le "King" n'a pas faibli et a enregistré un deuxième triple-double consécutif lors de la victoire de siens contre Minnesota. Avec 25 pts, 12 rbds et 12 pds, LeBron s'est rapproché de la barre des 100 triple-doubles qu'il franchira la prochaine fois qu'il aura décidé de voir la vie en 3D.

Les 25 points de Montrezl Harrell, complètement réveillé depuis quelques matches, ont aussi eu leur importance dans un match moins facile que prévu pour les champions en titre.

Le Jazz mate Boston, Butler continue son récital

- Le sang froid de Donovan Mitchell dans le 4e qaurt-temps (8 de ses 21 pts) et leur application à 3 points (19 paniers) ont permis aux joueurs du Jazz de repartir de l'avant après leur défaite à Golden State. C'est Boston qui a fait les frais du réveil, malgré les 57 points cumulés du tandem Tatum-Brown. Le banc du Jazz, qui a inscrit 45 pts, a aussi pesé dans la balance.

- Miami continue de péter la forme et Jimmy Butler, dont on vous parlait hier, aussi. Le franchise player du Heat a largement contribué à la large victoire floridienne face aux Cavs : 28 points et 12 rebonds à 11/16. Miami a récupéré Bam Adebayo au passage, ce qui est forcément bon pour la suite des opérations.

Jimmy Butler est discrètement monstrueux et méchamment valuable

Harris joue les All-Stars, LaVine en est vraiment un

- "Je suis un All-Star !", a hurlé Tobias Harris après le panier qui a définitivement donné de l'air à Philadelphie dans le money time contre New York. Le joueur des Sixers, toujours pas sélectionné cette année, était en chaleur dans les dernières minutes d'un match serré où Philly a battu les Knicks pour la 14e fois de suite. Les 30 points de Harris et les 20 de Seth Curry ont permis aux joueurs de Doc Rivers de poursuivre cette belle série.

- Zach LaVine, lui, est All-Star et il n'y a absolument rien à y redire tant la saison qu'il fait avec Chicago est magnifique. Contre OKC, LaVine n'a eu besoin que de trois quart-temps pour claquer 40 points à 15/20 (!) avec 7 paniers à trois points et une facilité déconcertante à scorer absolument comme il en a envie. Cette saison, LaVine ne craint absolument rien ni personne en termes de duels à distance pour le scoring.

- Dans ce match Lauri Markkanen, plus habitué à frapper à longue distance, a postérisé le jeune Moses Brown du Thunder.

- Entre Atlanta, l'une des équipes les plus en forme de la ligue, et Houston, complètement passé en mode tanking et à la ramasse, le suspense était limité. Les Rockets ont enregistré leur 17e défaite de suite, record de la franchise égalée, des mains d'une équipe des Hawks toujours invaincue depuis que Nate McMillan a repris le bébé. Danilo Gallinari a continué sur sa belle lancée avec un 4e match à au moins 20 points sur ses 5 derniers.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest