Draymond Green et Kendrick Perkins, toujours dans leur petite guerre

Draymond Green s’acharne sur Kendrick Perkins, dont il n’apprécie apparemment pas beaucoup le travail sur ESPN. Cette fois-ci, l’ancien pivot des Celtics a tenu à répondre.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline
Draymond Green et Kendrick Perkins, toujours dans leur petite guerre

Draymond Green ne retient jamais ses mots. C’est sans doute ce qui le rend si unique et apprécié dans le paysage médiatique de la NBA, mais aussi ce qui lui attire tant de haine. En effet, ses déclarations tournent parfois à l’acharnement. C’est notamment le cas avec Kendrick Perkins, qui ne pouvait apparemment pas rester sans rien dire.

Il n’est pas rare de retrouver l’intérieur des Warriors dans un beef, mais il a rarement poussé la chose aussi loin. Depuis le mois de mai, lui et Perkins s’échangent des mots doux par tweets et vidéos interposés. Les Finales NBA, pendant lesquelles il a continué à le qualifier de "clown" dans son podcast, l’ont à peine distrait de cette affaire. Et il semble désormais que l’intersaison soit pour lui un moyen de remuer le couteau dans la plaie, toujours à travers le "Draymond Green Show".

"Kendrick Perkins, tu agis comme ce clown (Skip Bayless) et je trouve ça déconcertant parce qu’il ne pourrait jamais être toi. Tu sais pourquoi il ne pourrait jamais être toi ? Parce qu’il ne l’a jamais fait. Tu continues de l’imiter, mais tu n’as pas à faire ça mon pote, tu étais un joueur ! […] Tu es passé d’enforcer à vendu, comment c’est arrivé ? En tout cas tu prétendais être un enforcer, je ne t’ai jamais considéré comme tel", a-t-il déclaré dans son dernier épisode.

Dans cette balle au prisonnier médiatique, la balle est ainsi repassée dans l'autre camp. Face à de tels propos, Kendrick Perkins a tenu à réagir. Il a ainsi choisi de lui répondre avec un véritable poème, empreint de subtilité et de délicatesse. Ou tout l'inverse, d'ailleurs.

"Hey, Draymond, ça va ? Qu’est-ce qui ne va pas avec toi ? Tu viens de gagner ton quatrième titre, pourquoi tu te préoccupes de moi ? […] Tu ne vas pas me manquer de respect et me traiter de vendu. On sait tous que tu ne vas rien faire", a-t-il assuré dans une vidéo de deux minutes publiées sur son compte Twitter.

La saison s’est à peine terminée que les joueurs et les médias semblent déjà s’ennuyer. Entre l’embrouille de Russell Westbrook avec Skip Bayless et celle-ci, tous les moyens sont alors bons pour se divertir. Peut-être que l’un de ces feuilletons se poursuivra même à l’antenne, qui sait ?

Draymond Green s'énerve contre les critiques sur son podcast

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest