Elgin Baylor est mort, la NBA et les Lakers pleurent une légende

Elgin Baylor, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA, est mort lundi à l'âge de 86 ans. Les Lakers sont en deuil.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Elgin Baylor est mort, la NBA et les Lakers pleurent une légende

Les Los Angeles Lakers ont annoncé lundi la mort de l'une de leurs légendes. Des mots que l'on a malheureusement trop souvent entendus depuis un peu plus d'un an. Elgin Baylor, l'une des première superstars de Los Angeles, est mort lundi à l'âge de 86 ans de causes naturelles.

Le fait que l'ailier membre du Hall of Fame soit décédé dans son sommeil ne rend pas cette nouvelle moins triste. Pas si connu du grand public, Baylor était un joueur fabuleux dont le style et le charisme ont inspiré un nombre incroyable de basketteurs passés après lui et qui ont eu davantage de reconnaissance médiatique.

L'histoire folle du crash miraculeux des Lakers d'Elgin Baylor

Elgin Baylor était un joueur révolutionnaire, fantastique à voir sur un terrain. Malheureusement, il a aussi été l'une des superstars les plus historiquement malchanceuses de la NBA. Elgin Baylor a perdu 8 Finales avec les Lakers, avant de voir le groupe qu'il a animé avec Jerry West battre le record de victoires consécutives et remporter le titre quelques mois après qu'il a pris sa retraite après 9 matches cette saison-là.  Baylor avait d'ailleurs eu la dignité incroyable de refuser la bague de champion proposée par les Lakers pour ne pas avoir un titre au rabais.

Au-delà de cette poisse, Elgin Baylor a tout de même réussi à laisser une empreinte immense en NBA. Il a ainsi bouclé sa carrière avec : 27.4 pts, 13.5 rbds, 11 All-Stars Games, une place dans le top 50 des meilleurs joueurs de tous les temps désignés par la ligue, mais aussi un titre de meilleur dirigeant de la ligue en 2006 lorsqu'il s'occupait des Los Angeles Clippers.

En 2018, les Lakers avaient voulu honorer son apport à l'histoire de la franchise en lui érigeant une statue devant le Staples Center. A cette occasion, Kobe Bryant avait tenu à lui déclaré son admiration et sa reconnaissance tant il avait étudié son jeu par le passé.

"Je n'ai pas les mots pour décrire ce que tu as fait pour la ville de Los Angeles, pour cette franchise. Je t'ai volé tellement de moves... Le 'rocker-step', l'hésitation... Cette façon de monter au panier, de mettre l'épaule contre les intérieurs et d'aller chercher à finir avec le contact. Tout ça, je le tiens de toi mon frère.

Et j'espère que cette génération a conscience que ça ne vient pas de moi. Que ça ne vient pas de Michael Jordan. Ça vient de joueurs comme toi. Donc merci beaucoup pour tout ce que tu as fait. J'ai beaucoup, beaucoup d'amour pour toi", avait expliqué Kobe, qu'Elgin Baylor va désormais rejoindre au paradis des légendes de ce jeu.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest