France – Espagne : Dix ans (et plus) d’une rivalité au sommet

France – Espagne : Dix ans (et plus) d’une rivalité au sommet

La France et l’Espagne, voisins et meilleurs ennemis, se retrouvent ce soir en Allemagne en finale de l’Eurobasket 2022. Nouvel acte d’une rivalité historique.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Beat Spain. L’équipe de France connaît le refrain. Ça fait plus de dix ans maintenant que ses internationaux croisent le fer avec ceux originaires de l’autre côté des Pyrénées. Jeux Olympiques, Coupe du Monde, Eurobasket… ils se sont retrouvés à tous les stades de toutes les compétitions. Des duels toujours engagés, parfois même haineux, et qui, on ne va pas se mentir, ont souvent tourné à l’avantage des Espagnols. Retour rapide sur LA rivalité du basket européen.

Finale de l’Eurobasket 2011

France – Espagne : 85-98

On aurait pu remonter même avant, en 2009, avec la rouste infligée par la Roja à nos tricolores (+20). Mais le point de départ, ça reste 2011. Le premier crève-cœur. Les Bleus atteignent cette année la finale de l’Eurobasket pour la première fois depuis 1949. Vous imaginez l’attente ? 62 ans de disette. Sauf que Pau Gasol, Juan Carlos Navarro et compagnie sont là pour cueillir une équipe drivée par Tony Parker et… Joakim Noah ! Les deux All-Stars NBA ne suffisent pas et la France, déjà battue par l’Espagne en poules, s’incline malgré 26 points de TP.

Quart de finale Jeux Olympique 2012

France – Espagne : 59-66

Celui-ci, il fait vraiment, vraiment mal. Noah, touché à la cheville, n’est déjà plus là mais il est remplacé par Rony Turiaf. Vincent Collet débarque à Londres avec une collection de joueurs NBA et de belles ambitions malgré des victoires difficiles lors de la première phase. Normalement, la France avait fait le boulot en terminant deuxième de son groupe, juste derrière Team USA. Elle ne devait même pas rencontrer l’Espagne.

Sauf que cette sélection ibérique, maline, perd ses deux derniers matches de poules contre la Russie et… le Brésil. Elle évite ainsi de se retrouver dans la même partie de tableau que les ogres américains mais affronte les Bleus en quart. Il fallait punir ce calcul. Boris Diaw et compagnie ont bien attaqué la partie, menant même encore d’un point au début du quatrième quart-temps. Puis ils ont craqué. Plus de 5 minutes sans marquer. Plus de jeu. Plus d’air. Deux antisportives de frustration sur la fin de partie et des Espagnols qui passent, évidemment.

Demi-finale Eurobasket 2013

France – Espagne : 75-72

La revanche. La consécration, aussi. Sans Pau Gasol et Juanca Navarro, l’Espagne est diminuée sur cet Euro en Slovénie. Mais elle reste très dangereuse et les Français en font les frais en revenant au vestiaire avec 14 points de retard. Le reste appartient à l’Histoire du basket tricolore. Remonté, Tony Parker pousse une gueulante mémorable auprès de ses coéquipiers à la mi-temps. Le discours d’un patron qui remobilise ses troupes. Le multiple champion NBA finit la partie avec 32 points.

Les Bleus ont eux accroché la prolongation avant de l’emporter de justesse. Une victoire libératrice qui les mène en finale, où ils dominent la Lituanie pour prendre place sur le trône européen. Enfin !

Quart de finale Coupe du Monde 2014

France – Espagne : 65-52

Celui-ci aurait une saveur particulière si on ne connaissait pas la suite un an après… En 2014, ce sont les Français qui sont privés de plusieurs joueurs majeurs. Parker mais aussi Nando De Colo, Alexis Ajinça, Ian Mahinmi, etc. L’occasion pour certains de se révéler ou de passer un cap. Des Evan Fournier, Rudy Gobert, Thomas Heurtel… tous des cadres de l’équipe de France aujourd’hui.

Arrivés avec l’ambition de faire du mieux possible, les Bleus rencontrent l’ogre espagnol – favori de la compétition au même titre que Team USA, c’est dire – qui évolue à domicile, à Madrid ! Un quart de finale sous haute tension que les Français ont maîtrisé à la perfection en faisant déjouer les schémas offensifs adverses. Une magnifique victoire qui écœure les locaux, dépités. La France finira en Bronze après avoir raté sa demi-finale contre la Serbie.

Demi-finale Eurobasket 2015

France – Espagne : 75-80

La vengeance est un plat qui se mange en tapas dans le grand Nord, à Villeneuve d’Ascq. Cette fois-ci, c’est la France qui reçoit. Elle est favorite de son Eurobasket avec une sélection exceptionnelle où l’on retrouve Nicolas Batum, un Nando De Colo en pleine ascension ou bien sûr Tony Parker qui fait son retour. Cette équipe a tout pour gagner à la maison. Mais elle tombe au terme d’un match exceptionnel dans un stade Pierre Mauroy surchauffé.

Porté par un immense Pau Gasol, l’Espagne renverse la tendance dans le quatrième quart-temps puis l’emporte en prolongation. Elle file en finale, où elle corrige la Lituanie. Une énorme déception pour les Bleus, qui se rattraperont en battant la Serbie dans le match pour la troisième place. Mais la douleur reste vive encore aujourd’hui.

Quart de finale Jeux Olympiques 2016

France – Espagne : 67-92

Comme on se retrouve… sous le soleil (et la grisaille) de Rio. La France attendait une revanche, encore, et elle a pris une énorme claque. TP et les siens ne sont pas dans le coup. Ils se sont corriger par l’Espagne. Parker mais aussi Florent Piétrus et Mike Gelabale prennent leur retraite internationale ce soir-là. Une page qui se tourne.

Finale Eurobasket 2022

France - Espagne : ?

Ce soir, c’est donc le nouvel acte. Peut-être même un nouveau chapitre de cette rivalité. Les générations dorées espagnoles et françaises sont parties à la retraite mais elles ont fait des petits. Un héritage de poids pour ces deux pays qui produisent de plus en plus de jeunes talents. C’est ironique mais ces deux formations traversent une période de transition et elles sont pourtant toutes les deux en finales de l’Eurobasket. Elles vont écrire leur propre Histoire. Mais elles seront décidément toujours liées.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest