Giannis frappe très fort, Milwaukee n’est pas du tout mort !

Giannis frappe très fort, Milwaukee n’est pas du tout mort !

Milwaukee a remporté le game 3 des Finales NBA. Les Bucks peuvent remercier Giannis Antetokounmpo, auteur d'un match mon-stru-eux.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Milwaukee Bucks ne sont pas morts ! Menés 2-0, ils se sont relancés et on relancé ces Finales NBA 2021 en disposant des Phoenix Suns (120-100). Grâce à un immense Giannis Antetokounnmpo, une nouvelle fois impressionnant pour un joueur diminué.

Giannis Antetokounmpo marche sur les Suns

- Giannis Antetokounmpo avait expliqué qu'il ne ressentait pas de pression. Juste l'envie de profiter du moment, malgré les deux premiers matches perdus par son équipe dans ces Finales NBA. Le "Greek Freak" a opté pour la bonne approche. Il a tout simplement été merveilleux et au-dessus du lot pour le premier match de la série disputé à Milwaukee.

Giannis est devenu le deuxième joueur de l'histoire des Finales NBA à compiler deux matches de suite avec au moins 40 points et 10 rebonds dans la besace. L'autre ? Shaquille O'Neal, auquel Antetokounmpo est parfois comparé pour les prouesses athlétiques dont il est capable. Le double MVP a cette fois réussi à joindre copie gourmande et victoire au bout, grâce à ses 41 points, 13 rebonds, 6 passes et 1 interceptions en 38 minutes.

- Les Suns avaient pourtant pris ce game 3 par le bon bout. En tête à la fin du premier quart-temps, Chris Paul (19 points, 9 passes, meilleur marqueur de Phoenix) et ses coéquipiers ont rapidement chuté en intensité et pris un violent 35-17 dans le deuxième acte. Devin Booker a signé ce qui ressemble à son moins bon match des playoffs, avec 10 points à 3/14 au shoot.

L'énergie de Bobby Portis et les efforts plus importants des Bucks en général au rebond ont permis à Milwaukee de remporter cette bataille (47-36) et de limiter un peu l'impact de Deandre Ayton (18 pts, 9 rbds), incroyablement dominant à ce niveau-là.

Le Bahaméen a inscrit 16 points dans les 14 minutes mais a été gêné par les fautes toute la deuxième mi-temps. A son retour sur le parquet dans le 4e, les Bucks avaient pris 22 points d'avance. Ayton est fon-da-men-tal pour les Suns dans ces Finales.

Giannis Antetokounmpo rejoint Shaq, peut-il égaler Jordan ?

Le dunk fou de Cameron Johnson, le move génial de CP3

- Comme aurait dit ma grand-mère s'il avait été vivante pour assister à ce dunk de Cameron Johnson sur PJ Tucker : "Doux Jésus !"

- Comme aurait dit mon père s'il ne s'était pas endormi après l'interminable finale de l'Euro de foot devant ce move sublimissime de Chris Paul : "P***** de bordel de m****".

- Le Wisconsin n'avait plus connu de match des Finales depuis 1973. Et le bruit dans la salle donnait l'impression que l'état entier (5.8 millions de personnes) était présent au Fiserv Forum.

Le poster INHUMAIN de Cameron Johnson sur PJ Tucker

Quand Jrue joue, ça change tout pour les Bucks

- Bien qu'il ait donné son corps à la science au dernier match en tentant d'interdire l'accès au cercle à Giannis Antetokounmpo, Torrey Craig - l'homme qui sera forcément champion NBA cette année - a pu tenir sa place et a offert 2 points et 1 passe en 15 minutes en sortie de banc.

- Après deux matches relativement miteux au vu de ses standards, Jrue Holiday s'est réveillé offensivement et ça a évidemment changé la donne pour les Bucks. L'ancien meneur de New Orleans a inscrit 21 points avec 5 paniers à 3 points au compteur. Quand Jrue joue juste (on dirait un exercice d'orthophonie...), c'est tout Milwaukee qui joue bien au basket.

- Phoenix ne mène donc plus que 2-1. Les Suns vont devoir ressortir les crocs pour tenter de prendre un match à l'extérieur. Ils devront faire en sorte que Giannis Antetokounmpo leur marche un peu moins dessus et que ses lieutenant soient un peu moins inspirés que la nuit dernière.

Giannis cartonne en vain, les Suns assomment les Bucks !

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest