Golden State gagne le game 2 sans Stephen Curry

Même en l'absence de Stephen Curry, laissé au repos pour soigner sa cheville, les Golden State Warriors ont disposé des Houston Rockets dans le game 2 de leur série du 1er tour des playoffs. Klay Thompson a pris ses aises avec 34 points.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Golden State gagne le game 2 sans Stephen Curry
Stephen Curry s'est transformé en fan boy et en coach le temps d'une soirée sans que ça ne porte préjudice aux Golden State Warriors. S'il y avait besoin d'une preuve que les champions en titre sont à des années-lumière des Houston Rockets cette saison, là voici. En costume sur le banc californien, le futur double MVP a harangué la foule, replacé ses partenaires et applaudi sans ménagement cette nuit le nouveau succès de sa formation. Avec un line-up Livingston-Thompson-Barnes-Green-Bogut, les joueurs de Steve Kerr ont tout de même réussi à se faire respecter dans ce game 2. Si son profil n'a pas grand chose à voir avec celui de Curry, Shaun Livingston a de nouveau prouvé qu'il était l'un des meilleurs back-up de la ligue. En profitant de sa longueur, l'ancien phénomène de lycée a inscrit 16 points et délivré 6 passes pour accompagner un Klay Thompson forcément obligé de hausser le ton en attaque. Le All-Star n'a pas tremblé (34 points) et a même réussi à dominer James Harden dans son exercice préféré : le lancer franc. Le 15/16 de Thompson sur la ligne lui a ainsi permis d'éclipser un Harden partageur (28 points, 11 passes) mais un peu brouillon, même s'il est cette fois parvenu à pousser ses gardes du corps à la faute (13/15 sur la ligne). Entre des fautes grossières (il en a pris 6 et a fini sur le banc...) et un impact limité à l'intérieur, Dwight Howard a de nouveau donné l'impression d'un joueur en fin de carrière incapable de retrouver le niveau qui lui permettait de dominer les intérieurs adverses il y a quelques années. Le différentiel de -22 de l'ex-pivot d'Orlando, auteur d'un double-double en trompe-l'oeil (12 points, 10 rebonds) illustre bien le côté presque pénalisant de sa présence sur le parquet face à un tel adversaire. Mauvaise nouvelle pour les Rockets, Stephen Curry devrait être en mesure de tenir sa place pour le game 3 dans le Texas. Quant à savoir si Steve Kerr aura vraiment besoin de son meneur pour l'emporter, rien n'est moins sûr...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest