Gregg Popovich dégoupille, vivement Kawhi

Expulsé pour avoir insulté un arbitre, Gregg Popovich est frustré. Perdre quatre matches de suite, ce n'est pas vraiment le genre de la maison.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Gregg Popovich dégoupille, vivement Kawhi
Gregg Popovich doit commencer à trouver le temps long sans Kawhi Leonard. Presque autant sans Tony Parker, alors qu'il ne peut plus compter que sur Manu Ginobili parmi ses glorieux anciens. Les San Antonio Spurs avaient bien débuté leur saison (4-0) malgré ces deux absences fâcheuses et on se disait que les choses allaient rouler en attendent le comeback de l'ailier cyborg et de l'ancien taulier des Bleus. On aime sans doute un peu trop les Spurs... Voilà les Texans sur 4 défaites de suite (4-4), la dernière en date pas illogique contre Golden State. Et force est de constater que Gregg Popovich est un peu tendu. Il arrive parfois à "Pop" de s'emporter contre les arbitres et de récolter une faute technique par-ci, par-là, au cours d'une saison. Rarement d'insulter directement un officiel. Exaspéré dans le 4e quart-temps, le mythique coach des Spurs avait clairement envie de rentrer au vestiaire avant tout le monde.

"Tu es un 'putain' de mauvais arbitre", a ainsi lancé Popovich à l'un des membres du trio d'officiels du jour. Une saillie rendue très audible par les micros postés autour du terrain...

Calmé, mais pas forcément moins blasé par cette mauvaise passe, Gregg Popovich a livré une prestation dont on le sait capable devant la presse après la rencontre. Des réponses courtes, un peu vexantes parfois. Puis une sortie un poil plus détendue. "Je peux supporter encore deux de vos questions, après il faudra que j'y aille. J'ai envie de manger et de me prendre un verre. Attendez, les enfants sont couchés à cette heure-ci ? Bon, un verre de thé, évidemment". Après avoir dû gérer les problèmes d'intégration et de confiance de LaMarcus Fragile Aldridge pour s'éviter un mélodrame en interne, Gregg Popovich doit désormais déployer des trésors d'ingéniosité pour faire rebondir son groupe. Il n'y a toujours aucune date de retour annoncée pour Kawhi Leonard et Tony Parker vient seulement de finir son séjour de remise en forme en G-League du côté d'Austin. C'est sans doute d'Aldridge, Gasol, Green, Mills (qui a réintégré le cinq après la parenthèse intéressante de Dejounte Murray), Ginobili et Gay (pas encore probant en sortie de banc que peut/doit venir le réveil. Dès la nuit prochaine, San Antonio sera en action contre Charlotte, avant un déplacement à Phoenix.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest