Jayson Tatum, une grande soirée pour voler la vedette Irving

Jayson Tatum, une grande soirée pour voler la vedette Irving

Auteur de 50 points, l'ailier des Boston Celtics Jayson Tatum a permis à son équipe de rester en vie face aux Brooklyn Nets (125-119).

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

4 789 spectateurs présents au TD Garden avaient une seule idée en tête : siffler Kyrie Irving. Les fans des Boston Celtics n'ont jamais digéré son départ pour les Brooklyn Nets et n'ont pas apprécié ses récents propos sur le racisme à Boston. Il fallait un miracle pour détourner l'attention du public. Il fallait Jayson Tatum !

Car lors de ce Game 3, la franchise du Massachusetts a réussi à rester en vie. Battus lors des deux premiers matches à l'extérieur, les Celtics ont arraché le Game 3 (125-119) la nuit dernière. Avec un Tatum tout simplement exceptionnel.

Peu à peu, les fans des Celtics ont ainsi arrêté de penser à Irving pour se concentrer sur le festival réalisé par le jeune prodige de 23 ans.

Jayson Tatum en feu !

Pour lutter face au Big Three des Nets, Tatum a dû se démultiplier. Avec l'absence de Jaylen Brown, blessé, l'ailier dispose de responsabilités encore plus importantes dans le collectif de Boston. Et sur cette partie, on a surtout assisté à un one man show.

Absolument déchaîné, il a ainsi planté 50 points. A 16/30 aux tirs, dont un 5/11 à longue distance. Pour ne rien gâcher, il a aussi ajouté 7 passes décisives et 6 rebonds à sa performance. Une copie XXL nécessaire pour garder l'espoir d'une qualification dans cette série.

Et dans l'histoire, une telle performance (50 points ou plus, 5 rebonds ou plus, 5 passes décisives ou plus, 5 paniers primés ou plus) est assez rare en Playoffs. Avec Tatum, il y a seulement 6 joueurs qui ont réussi à réaliser cet exploit : Kobe Bryant, Vince Carter, Damian Lillard, Kevin Durant, Donovan Mitchell et Jamal Murray.

"C'est juste une de ces nuits. Je voulais essayer de protéger le terrain à domicile, essayer d'obtenir une victoire à tout prix. Parfois, des nuits comme celles-ci sont nécessaires", a relativisé Jayson Tatum face à la presse.

Et effectivement, sa performance était absolument indispensable pour les Celtics. Car malgré son festival, son équipe a seulement gagné de 6 points. Autant dire que sans ce grand match de sa part, Boston aurait été en immense difficulté.

Jayson Tatum, le voilà vraiment dans la cour des très grands

Une flamme qui dure...

Mais en réalité, ce coup de chaud de Tatum n'est pas surprenant. Même si le jeune homme a eu du mal sur ce début de Playoffs (31 points sur les deux premiers matches), il a affiché une très belle forme sur ces dernières semaines.

Alors qu'il n'avait jamais atteint les 50 points sur son début de carrière en NBA, il l'a fait à 4 reprises sur les 2 derniers mois. On se souvient d'ailleurs de sa pointe à 50 points, encore au TD Garden, lors du play-in face aux Washington Wizards (118-100).

Dans les grands moments, le natif du Missouri se montre capable d'assumer. Il l'a également fait dans le money-time contre les Nets. Avec ce panier décisif devant Durant à 41 secondes de la fin de la partie pour sceller la victoire des siens.

"Il fallait juste faire la bonne action. Évidemment, je sais que j'avais le ballon mais j'essayais juste de voir où était l'aide et si quelqu'un venait il fallait trouver un homme ouvert. Dans ces situations, il faut juste faire la bonne action", a calmé Tatum.

"Il est tellement en avance pour un joueur de 23 ans. J'ai dit le mot 'spécial'. Je ne le dis pas très souvent, évidemment. Il a juste une capacité unique à marquer, à se faufiler, à trouver des angles pour marquer, mais il a aussi la vision. Il a été super", a apprécié son coach Brad Stevens.

Pour le Game 4, afin d'égaliser dans cette série, les Celtics auront encore besoin d'un grand Tatum. Cette fois-ci, ils vont évoluer dans une salle quasiment pleine. On parle de 19 000 fans. Bien évidemment, Kyrie Irving sera sifflé. Mais Jayson Tatum sera encore une fois prêt à lui voler la vedette !

Depuis qu’il a eu le Covid, Jayson Tatum suit un rituel pénible

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest