Jordan Clarkson vit très mal la reconstruction du Jazz

Ambitieux, l'arrière du Utah Jazz Jordan Clarkson a du mal à accepter les décisions de ses dirigeants avec un nouveau projet lancé.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jordan Clarkson vit très mal la reconstruction du Jazz

Le Utah Jazz a lancé une grande reconstruction cet été. Rudy Gobert et Donovan Mitchell ont respectivement pris la direction des Minnesota Timberwolves et des Cleveland Cavaliers. Et désormais, la franchise de Salt Lake City va tenter de profiter de la valeur de certains joueurs pour récupérer des atouts. On peut penser notamment à Jordan Clarkson.

Mais de son côté, le joueur de 30 ans accuse sérieusement le coup. Avant de penser à un éventuel trade dans les prochaines semaines, l'ancien des Los Angeles Lakers tente déjà d'accepter cette nouvelle situation.

Car pour Clarkson, le groupe du Jazz version 2021-2022 avait encore la possibilité de faire de belles choses.

"Si je suis ici à Utah, je veux gagner. Je veux me battre pour les Playoffs, essayer de mettre en place une équipe qui pourrait gagner quelque chose. C'est difficile de baisser nos standards, mon frère. Nous avons joué pour gagner pendant trois ans d'affilée.

Nous avions le meilleur bilan de la Ligue il y a deux ans. L'année dernière n'était pas la meilleure, mais nous avons quand même terminé dans les 4 premiers de l'Ouest. Nous avions une autre chance de remporter un championnat et tout a été gâché.

C'est frustrant, mais il faut trouver une solution", a commenté Jordan Clarkson pour Complex.

Comme Mitchell, Jordan Clarkson pense que sa direction a trop vite baissé les bras. Mais il peut se rassurer : il ne devrait pas faire long feu à Utah...

Le Jazz a déjà fixé son prix pour Clarkson, Bogdanovic et Beasley

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest