Après la polémique, Julius Randle présente ses excuses aux fans

Agacé par les huées des fans des New York Knicks, l'intérieur Julius Randle a répondu avec un geste, un pouce en bas, qu'il regrette.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Après la polémique, Julius Randle présente ses excuses aux fans

Malgré la superbe remontée contre les Boston Celtics (108-105) vendredi, les New York Knicks ont connu une polémique. En effet, l'intérieur new-yorkais Julius Randle n'avait pas apprécié les huées du public du Madison Square Garden sur les deux premiers quart-temps.

Du coup, lors du come-back des siens, l'ancien des Los Angeles Lakers a répondu avec un pouce vers le bas. Et dans la foulée, face à la presse, le franchise player des Knicks a encore réglé ses comptes avec les fans.

Mais avec le recul, Randle a présenté ses excuses.

"Je veux juste envoyer un message rapide à nos fans et être clair. J'aime NYC et faire partie de cette équipe et de cette franchise. Et comme la plupart des fans des Knicks, je suis vraiment passionné par notre réussite.

Ma famille et moi aimons la façon dont les fans et les New Yorkais nous ont accueillis et acceptés. Et nous ont fait sentir bien dans notre décision de nous engager à long terme avec l'équipe l'été dernier. Ce soutien signifie beaucoup pour nous.

Je comprends que mes actions représentent également la ligue, cette organisation et la ville. J'aurais dû gérer les choses différemment hier soir et m'exprimer avec plus de professionnalisme et un langage plus approprié dans le feu de l'action.

Mon commentaire était un exemple de ce que l'on peut regretter en disant des choses à des personnes que l'on aime, même si cela venait de ma passion et d'un amour profond. Personne ne veut gagner plus que moi et je vais continuer à faire preuve de loyauté et de dévouement envers mes coéquipiers, toute l'organisation des Knicks et les fans qui nous ont montré, à moi et à ma famille, tant d'amour.

Je vais continuer à me concentrer sur l'avenir. Merci, allez les Knicks", peut-on lire dans un message publié sur Instagram.

Suffisant pour apaiser la situation ? Réponse lors du prochain match des Knicks à domicile mardi face aux San Antonio Spurs.

Tom Thibodeau défend Julius Randle en critiquant les réseaux sociaux

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest