Kevin Love prêt à jouer pour les Celtics ?

Kevin Love en vert et blanc ? Selon les dernières rumeurs NBA, la star des Wolves ne serait pas contre l'idée de rejoindre les Boston Celtics.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Kevin Love prêt à jouer pour les Celtics ?
Il n’y a un trait de caractère de Kevin Love qui n’est pas assez souvent mis en avant : le joueur de 25 ans est un historien. Il est passionné par son sport et par l’histoire de son sport. Ainsi, alors que des dizaines de prospects débarquent chaque année en NBA sans même connaître le nom de l’un de leurs futurs coéquipiers, Love a regardé des centaines et des centaines de cassettes sur l’histoire de la ligue, ses plus grandes légendes et ses plus grandes dynasties. Wes Unseld, Bill Walton, Larry Bird, Kevin McHale… autant de grands joueurs que la star des Wolves a étudié minutieusement. On évoque souvent son désir de rejoindre Los Angeles et sa Californie natale, où réside sa petite amie, actrice. Mais Kevin Love veut avant tout s’inscrire dans l’histoire de la NBA et il est attiré par les franchises prestigieuses (plus que la perspective de jouer pour un gros marché, le côté historique semble avoir plus d’influence dans le cas présent). Les Boston Celtics comptent 17 titres de champion NBA. Aucune franchise ne fait mieux. Les C’s et les Lakers sont les deux équipes les plus prestigieuses de la ligue. Coïncidence ou non, elles sont toutes les deux en reconstruction. Mais selon les différentes rumeurs, Love ne serait pas contre l’idée de rejoindre Boston. Il a grandi en regardant des cassettes vidéo de Larry Bird, Kevin McHale et… Danny Ainge. Voilà pour le côté historique. En revanche, la situation actuelle des Boston Celtics n’est pas non plus idéale pour l’intérieur All-Star qui a manifesté son envie de gagner et de disputer (enfin) les playoffs. Danny Ainge s’est tout de même dit prêt à l’accueilli, même si ce n’est que pour quelques mois (Love sera libre de signer où bon lui semble en 2015). Reste à savoir ce que les Celtics ont à proposer. Jared Sullinger peut éventuellement être sacrifié tout comme la franchise avait sacrifié Al Jefferson pour Kevin Garnett en 2007. Boston dispose également de Jeff Green et de plusieurs tours de draft, dont certains appartenant aux Brooklyn Nets. Il y a sept ans, Danny Ainge sortait Kevin Garnett du Minnesota. Réussira-t-il un coup similaire avec Kevin Love ?
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest