Comment Kristaps Porzingis est redevenu (presque) intouchable

Comment Kristaps Porzingis est redevenu (presque) intouchable

Longtemps pressenti pour être transféré, l'intérieur Kristaps Porzingis revient en force aux Dallas Mavericks cette saison.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Dallas Mavericks affichent un bilan positif (10-7) tout en ayant l’un des dix plus mauvais différentiels de la ligue (-1,2 sur 100 possessions). Il est donc difficile de jauger réellement cette équipe. Est-elle plus forte ou moins forte que ce que son bilan l’indique ? On pencherait plutôt pour la première option. En effet, on a le sentiment que Luka Doncic, Kristaps Porzingis et leurs coéquipiers sont encore loin d’avoir développé leur plein potentiel cette saison.

Les raisons d’y croire reposent justement en grande partie sur la nette progression physique de leur pivot letton. Porzingis a déjà raté 5 matches en raison d’un pépin au dos mais, au-delà de ça, il enchaîne les rencontres et surtout il a l’air à l’aise. Plus mobile que les saisons précédentes, engagé en défense et tranchant en attaque.

Ses 30 points ont fortement contribué au succès contre les Los Angeles Clippers la nuit dernière. Surtout que c’est lui qui a fait la différence en attaque en prolongation. On retrouve petit à petit l’intérieur qui avait décroché une sélection All-Star aux New York Knicks. Pour l’instant, il compile 21 points et 8 rebonds à 46% aux tirs et 34% à trois-points. Mais ses stats montent à 26 pions, 9 rebonds, 52% aux tirs et 40% derrière l’arc depuis son retour de blessure, c'est-à-dire sur ses 7 dernières sorties.

« Je joue juste librement. Je pense que c'est ça le plus gros truc. Me sentir libre. Mes coéquipiers et mon coach me font confiance et je m'amuse. »

Kristaps Porzingis est en grande forme. Et du coup, les rumeurs au sujet de son possible transfert se font toutes petites. D’ailleurs, Mark Cuban, le propriétaire de la franchise, insiste sur le fait qu’elles n’ont jamais été vraies.

« Pourquoi on s’en séparerait ? Un transfert d’une superstar, ça ne marche jamais. Vous n’obtenez jamais une contrepartie équivalente », remarque le milliardaire.

Et voilà que ça emploie les grands mots. Porzingis serait à nouveau une superstar. De nombreuses sources assuraient pourtant que les Mavericks ont bel et bien cherché à l’échanger ces derniers mois. Mais bon. Le joueur se sent bien depuis l’arrivée de Jason Kidd sur le banc. Ça se sent. Cette équipe va avoir une belle carte à jouer.

Les Mavericks, une armada silencieuse qui passe sous les radars ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest